Huffpost Maroc mg

Kadim Al Sahir à Mawazine: Le retour de l'enfant prodige

Publication: Mis à jour:
KADEM
Le chanteur irakien Kadim Al Sahir | DR
Imprimer

MUSIQUE- C’est l’un des concerts les plus attendus cette année à Mawazine. Kadim Al Sahir, l’auteur, compositeur et interprète irakien, se produira ce vendredi 20 mai, au Théâtre Mohammed V de Rabat. Un concert qui marquera son retour sur la scène marocaine, près de deux ans après une prestation inoubliable au Festival des musiques sacrées de Fès.

Quelque jours avant ce concert, l’artiste, surnommé “l’enfant prodige“ dès son plus jeune âge, avait d’ailleurs chanté sur la scène Nahda à Mawazine, en marge de la 13e édition du festival.

Pour cette édition, le chanteur revient notamment avec une nouvelle chanson “Gharnata“ (Grenade), en hommage à la ville espagnole du même nom. Mais pas que.

Mercredi en conférence de presse, Kadim Al Sahir a fait savoir qu’il réservait une surprise très particulière à son public au Maroc. Selon la MAP, il s’agit d’un projet qui "illustre son admiration pour le patrimoine" marocain.

Très attaché au Maroc

"Le Maroc est connu pour la beauté et la diversité de ses rythmes", a confié le chanteur. Il a aussi avoué apprécier de nombreuses voix marocaines et assuré que "le succès que connait la chanson marocaine à l'échelle arabe n’est nullement une vague passagère".

L’artiste a notamment cité Asmaa Lamnawar, avec laquelle il a chanté un duo, mais aussi Saâd Lamjarred.

Le César de la chanson arabe a, par ailleurs, fait part de son grand attachement au Maroc. Un pays qu’il connaît bien puisqu’il est installé à Rabat depuis plusieurs années déjà. Son premier concert au royaume remonte, lui, à 1997, trois ans après avoir démarré dans la chanson.

Aujourd’hui, à 58 ans, l’artiste a une trentaine d’albums à son actif, dont une centaine de millions d’exemplaires vendus à travers le monde.

LIRE AUSSI: