Huffpost Algeria mg

Choisir entre Donald Trump et Hillary Clinton ? "Plutôt mourir", selon cet avis de décès plein d'humour

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les primaires républicaines et démocrates en vue de la présidentielle de novembre 2016 prennent une tournure qui déplaît à de très nombreux Américains.

Comme le montrent les sondages à répétition, l'ancienne Secrétaire d'État et le milliardaire new-yorkais –qui s'affronteront probablement pour accéder à la Maison Blanche– sont de loin les plus impopulaires que le pays ait jamais connu.

La question du choix entre les deux candidats s'invite donc partout outre-Atlantique. Et ce, même jusque dans les avis de décès.


"Confrontée à la perspective de devoir voter pour Donald Trump ou Hillary Clinton, Mary Anne Noland, 68 ans, a plutôt choisi de rejoindre l'amour éternel de Dieu ce dimanche 15 mai", pouvait-on lire mardi dans un journal local de Virginie (est des États-Unis), comme vous le voyez dans le tweet ci-dessus.

Un texte imaginé par son mari et son fils, non pas pour s'attaquer aux deux personnalités politiques mais pour rendre hommage au sens de l'humour de cette ancienne infirmière "pleine de fougue et de compassion".

"Mary Anne doit sourire et rire avec nous depuis le paradis" en voyant l'annonce devenue populaire sur les réseaux sociaux, a commenté son époux en précisant qu'elle était décédée après s'est longuement battue contre un cancer des poumons.

Ce n'est pas la première fois que l'élection présidentielle s'invite dans un avis de décès. En janvier, l'annonce de la mort d'un homme de 70 ans avait rapidement fait le tour du pays: Jeffrey Cohen, 70 ans, y demandait à ses proches "de ne pas voter pour Donald Trump plutôt que d'apporter des fleurs à son enterrement".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.