Huffpost Algeria mg

Un Algérien parmi les 66 passagers du vol d'Egyptair : message de détresse dix minutes "avant"

Publication: Mis à jour:
EGYPT EGYPTAIR
People wait outside the international arrivals terminal at Cairo Airport, Egypt May 19, 2016. REUTERS/Amr Abdallah Dalsh TPX IMAGES OF THE DAY | Amr Dalsh / Reuters
Imprimer

La compagnie Egyptair a publié la répartition par nationalité des passagers du vol EgyptAir reliant Paris au Caire qui a disparu des écrans radars jeudi avec 66 personnes à bord. Un Algérien fait partie des passagers ainsi que 30 égyptiens, 15 français, 2 irakiens, un britannique, un belge, un koweitien, un saoudien, un soudanais, un tchadien, un portugais et un canadien. Des informations faisant état d'un "message de détresse" de l'avion ont été démenties par l'armée.

Egyptair indique qu'elle accueillait les parents des passagers dans un lieu proche de l'aéroport et que des médecins et des traducteurs sont sur place. Les spéculations vont bon train sur les causes de la disparition des écrans radars du vol MS 804.

"Catastrophe aérienne ? Acte terroriste ? Aucune hypothèse n’est pour l’heure privilégiée" note un expert en relevant "que l'avion volait à 37 000 pieds, soit plus de 11 000 mètres d’altitude lorsqu’il a disparu. Ce qui correspond à son altitude de croisière".

Egyptair a indiqué dans un dernier communiqué que l'avion d'd'EgyptAir émis "un message de détresse" quelques minutes avant de disparaitre des écrans radar. Le message a été capté à 02H26 GMT, moins de 10 minutes avant que l'Airbus A320 disparaisse des écrans radars, a précisé à l'AFP un responsable d'EgyptAir.

Néanmoins, l'Armée égyptienne a démenti cette information, affirmant qu'"il n'y a eu aucun message de détresse".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.