Huffpost Maroc mg

The Cookers: Le Uber de la cuisine se lance à Casablanca

Publication: Mis à jour:
THE COOKERS
The Cookers: Le Uber de la cuisine se lance à Casablanca |
Imprimer

RESTAURATION - Ouvrir son restaurant (virtuel) n'aura jamais été aussi facile. A l'instar des plateformes d'économie collaborative comme Airbnb ou Uber, un jeune Marocain vient de lancer à Casablanca un concept de création de "e-resto", qui permet aux cuisiniers passionnés de lancer leur restaurant en ligne et de livrer aux clients des plats faits-maison.

Le principe de cette nouvelle plateforme digitale, intitulée The Cookers, est simple. Le cuisinier postulant remplit sur le site Internet un formulaire de création de restaurant, choisit sa spécialité, les produits et menus qu'il proposera ainsi que les prix. L'équipe de The Cookers étudie ensuite sa demande, reçoit le cuisinier pour évaluer ses compétences et sa motivation, et décide de le recruter ou non.

Lier le cuisinier au consommateur

"L'idée, c'est vraiment de rapprocher le cuisinier du consommateur, en permettant à des passionnés de cuisine, qui n'en ont pas forcément les moyens, d'en faire leur métier, et aux clients de bien manger!", explique au HuffPost Maroc Omar El Kouhene, fondateur de The Cookers, qui travaille sur le concept depuis un an.

Le jeune entrepreneur s'est associé avec le chef Simo Sajid, gagnant de Masterchef Maroc en 2015, chargé de livrer conseils et remarques aux apprentis restaurateurs afin de les professionnaliser. La plateforme compte également investir pour les cuisiniers dans des campagnes marketing et e-marketing afin d'attirer le maximum de clients, particuliers ou entreprises.

Pour l'instant, une cinquantaine de cuisiniers, parmi lesquels une grande majorité de femmes ("souvent des mères très bonnes cuisinières"), ont répondu à la première phase de recrutement des Cookers qui a commencé au début du mois de mai, indique Omar El Kouhene. Seuls vingt seront sélectionnés pour le lancement officiel de la plateforme prévu pour le début du ramadan, période propice à la préparation de plats et pâtisseries, avant que l'équipe n'étudie d'autres candidatures.

Environ 50% des postulants sont des petits traiteurs indépendants ou cuisiniers qui ont déjà de l'expérience et un local. Les autres devront régulariser leur situation en créant un statut d'auto-entrepreneur et faire les démarches nécessaires auprès de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) pour garantir aux clients des plats conformes aux normes d'hygiène. Des visites surprises chez les cuisiniers pourront également être effectuées par l'équipe de The Cookers pour vérifier la qualité de la cuisine.

Une ambition internationale

Question financement, l'équipe de The Cookers prendra une commission sur la vente et facturera la livraison. "On veut inciter les gens à commander en groupe. Par exemple, plusieurs personnes d'une même entreprise pourront passer leur commande et être livrées en même temps", explique Omar El Kouhene.

Avant qu'une application destinée aux clients ne soit lancée, c'est sur le site de The Cookers, disponible en version mobile, que ces derniers pourront choisir leurs plats. Les créateurs du concept travaillent actuellement sur une appli pour le "dispatcheur", la personne chargée de réceptionner les commandes et d'envoyer un livreur géolocalisé récupérer à moto les plats chez les Cookers avant de les livrer aux clients.

Le concept, nouveau au Maroc, semble plaire. Près de 15.000 personnes ont déjà liké la page Facebook de la plateforme. Si la sauce prend à Casablanca, The Cookers s'installera dans d'autres villes, et pourquoi pas à l'international, indique Omar El Kouhene. "D'ici deux à trois ans, on envisage aussi d'ouvrir un Cooker Shop, un restaurant sans cuisine où les clients pourront se faire livrer et déguster sur place les plats qu'ils auront commandés via notre plateforme", indique l'entrepreneur qui espère bien révolutionner la manière de cuisiner et de manger.

LIRE AUSSI:
Close
9 conseils de cuisine marocaine testés et approuvés
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction