Huffpost Algeria mg

Le groupe Saidal exportera prochainement ses produits vers 13 pays africains

Publication: Mis à jour:
MEDOCS
Pixabay
Imprimer

Le groupe pharmaceutique Saidal exportera prochainement ses produits vers 13 pays africains, a annoncé hier son directeur général, Mohamed Hamouche.

Il s'agit de la Côte d'Ivoire, Gabon, Sénégal, Cameroun, Mali, Congo, République démocratique du Congo (RDC), Niger, Togo, Bénin, Guinée-Bissau, Tchad et Mauritanie.

Ce même responsable a indiqué que les préparatifs à cette opération "ont déjà commencé en février dernier après la signature par le groupe Saidal d'un accord de partenariat avec un groupe qui prendra en charge la distribution des produits de Saidal" dans le continent.

Selon le même responsable qui n'a pas révélé la valeur et le volume des médicaments à exporter, cette expérience est à même "d'ouvrir la voie pour le groupe d'élargir l'opération vers d'autres pays".

La Côte d'Ivoire sera le premier pays à recevoir les produits de Saidal après la visite cette semaine d'experts de ce pays aux unités de production du groupe à Alger, Médéa et Constantine.

Dans le même contexte que le groupe Saidal avait participé à un appel d'offres en Côte d'Ivoire pour la commercialisation de 50 médicaments destinés notamment aux hôpitaux.

Concernant le partenaire de Saidal qui sera chargé de la distribution des médicaments du groupe en Afrique, il s'agit d'un groupe "qui jouit d'une expérience en la matière et qui connaît bien le marché du continent notamment pour ce qui est d'enregistrement et de commercialisation".

Pour le même responsable, les opérateurs de l'industrie pharmaceutique doivent "inéluctablement" se tourner vers l'exportation, après la couverture de 70% de la demande nationale et la réalisation de nouvelles unités.

Projets en cours

Concernant les projets du groupe, M. Hamouche a annoncé la réhabilitation progressive des anciennes unités afin de garantir la pérennité de la production outre la réalisation de nouvelles unités à Alger (Zemirli) et Cherchell (Tipaza) après avoir bénéficié d'une aide financière du Fonds nationale d'investissement.

Avec une capacité de production prévue de 60 millions d'unités de vente annuellement, l'usine de Zemirli spécialisée dans les types de médicaments secs, qui entrera en service avant la fin de l'année, sera l'une des plus importantes, selon son directeur, Sofiane Aoudia.

L'unité de Constantine prendra en charge les types liquides et produira 25 millions d'unités de vente annuellement alors que celle de Cherchell prendra en charge les types secs et produira 30 millions d'unités de vente annuellement, a fait savoir M. Hamouche.

Le quatrième projet concerne un centre de distribution de médicaments à Blida, dont les travaux de réalisation ont démarré récemment, a précisé le responsable.

Après l'entrée en service des nouvelles unités, la capacité de production du groupe Saidal passera de 120 millions d'unités de vente annuellement (28 types de médicaments) à 250 millions d'unités de vente annuellement.

M. Hamouche a, par ailleurs, annoncé d'autres projets en perspective, notamment une unité de production de médicaments anti-cancéreux dans la nouvelle de Sidi Abdallah, le projet de production d'insuline à Constantine et un autre projet dans le domaine de la biotechnologie.

Un accord de partenariat a également été signé avec un laboratoire émirati pour la fabrication de médicaments à usage ophtalmologique au niveau de l'unité de Zemirli.

Un centre de recherche et de développement sera en outre réalisé dans la nouvelle ville de Sidi Abdallah, lequel s'ajoutera au centre de bioéquivalence de Hussein Dey, lancé en janvier 2016.

Le lancement de plusieurs autres projets à l'avenir grâce à l'aide financière du Fonds national d'investissement permettra au groupe Saidal d'occuper les première places dans le domaine de la production de médicaments, a affirmé le responsable.

LIRE AUSSI: Lancement d'un projet algéro-allemand de production de médicaments contre la tension artérielle

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.