Huffpost Algeria mg

Arrêté pour détention d'héroïne, le fils de Boudjerra Soltani écope de six mois de prison avec sursis (Journal)

Publication: Mis à jour:
TRIBUNAL ROUIBA BOUMERDES
Une vue du tribunal de Rouiba (Wilaya de Boumerdes) | Wikimedia commons
Imprimer

Le fils de M. Boudjerra Soltani, ancien ministre d’Etat et ex-président du Mouvement de Société de Paix (MSP – Islamiste) a été arrêté lundi en flagrant délit d’achat d’une quantité d’héroïne auprès d’un citoyen subsaharien, rapporte le journal Ennahar.

Le groupe mobile de la police judiciaire de Dergana a procédé à l’arrestation du fils de l’ancien ministre, âgé de 29 ans, en possession d’une quantité d’héroïne qu’il venait d’acheter à un citoyen subsaharien. Un compagnon du fils de Soltani a été également arrêté. Après avoir été entendu par la police, ils ont été présentés au procureur près le tribunal de Rouiba (Boumerdes).

Les deux jeunes hommes ont été présentés devant le juge en procédure de flagrant délit sous l’accusation de détention de stupéfiants à un fin de consommation personnelle. Ils ont été condamnés à six mois de prison avec sursis et une amende. Le procureur, lui, avait requis une année de prison ferme.

Selon le récit rapporté par le journal, le fils de M.Soltani s’est rendu en compagnie de son ami au quartier de l’abattoir à Bordj Al-Bahri et a acheté de l’héroïne. Une dose d'héroïne de 1,6 gramme a été trouvée sur lui.

Il a admis au cours du procès qu’il avait acheté l’héroïne pour sa consommation personnelle. Il a tenu à préciser qu’il n’en consommait pas quotidiennement et qu’il ne connaissait pas le subsaharien auprès de qui il a fait son achat.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.