Huffpost Tunisie mg

Avec Tunisian Center for social entrepreneurship, Asma Mansour rentre dans le classement des 42 innovateurs africains à suivre

Publication: Mis à jour:
ASMA MANSOUR
Asma Mansour - Capture d'écran du site Ventures Africa | Capture écran
Imprimer

SUCESS STORY - Pour son édition 2016, la plateforme d'informations en ligne Ventures Africa a publié un classement des 42 innovateurs africains à suivre.

Sur cette liste, avec son Tunisian center for social entrepreneurship (le centre tunisien pour l'entrepreneuriat social), la tunisienne Asma Mansour glane la troisième place. C'est au Japon où comme l'explique Ventures Africa, qu'elle rencontre une organisation axée sur la lutte contre les problèmes sociaux.

L'idée du Tunisian Center for social entrepreneurship vient de là.

Le Tunisian center for social entrepreneurship, qu'est-ce que c'est?

Contactée par le HuffPost Tunisie, Asma Mansour explique que l'organisation co-fondée par trois personnes a pour mission de créer un environnement favorable à l'entrepreneuriat social en Tunisie.

"On intervient dans la création de projets à travers des services d'accompagnement, de créativité... on fait également appel à des experts pour les questions juridiques", dit la jeune femme.

L'organisation tente également de créer un éco-système favorable dans les régions: "Pour nous il s'agit avant tout de trouver et développer des services, de répondre à des problématiques d'une façon durable", affirme Asma Mansour.

Pour la jeune entrepreneur, investir dans la jeunesse ne doit pas faire office de simple slogan. "Il faut surtout changer les mentalités, changer la façon de faire les choses", confie-t-elle, avant d'ajouter: "il est temps de prendre les jeunes au sérieux."

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Entrepreneurs.tn
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction