Huffpost Maroc mg

Un policier algérien aurait infiltré les frontières marocaines pour faire une demande d'asile

Publication: Mis à jour:
ZOUJ BGHAL
DR
Imprimer

INSOLITE - Un policier algérien aurait infiltré les frontières marocaines à travers le poste frontalier Zoug Bghal avant de demander l'asile au Maroc, à en croire le site d'information AlYaoum24.

Les faits se seraient produits samedi 14 mai. "Le policier en question a demandé à un chauffeur de taxi de l'emmener à la préfecture de police où il a assuré vouloir déposer une demande d'asile au Maroc", écrit le site arabophone.

Sauf que tout ne se serait pas passé comme il le souhaitait puisque le policier aurait été livré aux autorités algériennes le jour même, après avoir fait l'objet d'un interrogatoire afin de comprendre ses motivations.

L'initiative menée par le policier algérien aurait été poussée par "sa situation sociale et économique" qui l'a menée à quitter son pays, poursuit AlYaoum24. Cela pourrait s'expliquer également par "des problèmes familiaux" dont souffrirait le concerné.

LIRE AUSSI: Le Maroc et l'Algérie, plus gros importateurs d'armes en Afrique

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
L'Algérie en vieilles cartes postales
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction