Huffpost Algeria mg

Le site de la Grande mosquée d'Alger est un "amplificateur" des ondes sismiques

Publication: Mis à jour:
Imprimer

algiers mosque


Le site où se déroule la construction de la Grande mosquée d'Alger est un lieu "amplificateur des ondes sismiques", a affirmé lundi au quotidien El Watan Abdelkrim Chelghoum, expert en génie sismique.

Le problème principal "concerne le choix du site par rapport à la «non-consistance» des couches de sol en place", a affirmé cet expert à propos du lieu de ce grand projet situé à El Mohammadia (Alger).

Le site représente un risque de par sa proximité de la mer et de Oued El Harrach. "Il faut savoir que ce site en bord de mer et mitoyen au célèbre oued El Harrach est constitué en partie de couches de sédiments reconnus pour être de parfaits amplificateurs des ondes sismiques", a expliqué le spécialiste.

Pr. Chelghoum, également président du club des risques majeurs, a aussi qualifié de "superficielle" l'étude géotechnique réalisée par le laboratoire national de l’habitat et la construction (LNHC) et le laboratoire central des travaux publics (LCTP).

Les autorités ont par le passé réagi à des critiques similaires, avançant l'argument d'une technique de construction qui divise le risque sismique par trois.

Il s'agit là de "propos populistes" selon le Pr. Chelghoum. "’J'avais clairement souligné le ridicule de cette déclaration qui vise à tromper l’opinion publique", a-t-il ajouté.

LIRE AUSSI: Mosquée d'Alger: le taux d'avancement des travaux a atteint 72% en septembre 2015

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

Egalement sur HuffPost Algérie:

Close
Les plus belles mosquées d'Algérie
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction