Huffpost Tunisie mg

Le ministère des Affaires sociales nie avoir changé la proposition de loi relative à l'âge de la mise à la retraite

Publication: Mis à jour:
1526422_1009819352425639_5884064833757606222_N
Ministère des affaires sociales
Imprimer

Dans un communiqué , le ministère des Affaires sociales nie avoir effectué des changements sur la proposition de loi relative à la hausse de l'âge de la mise à la retraite volontaire de 62 à 65 ans.

Le ministère des Affaires sociales affirme que la proposition de loi étudiée par la commission de l'organisation de l'administration et des forces armées à l'Assemblée des Représentants du Peuple, "établit une hausse de cinq ans, de 60 à 65 pour la retraite volontaire".

Le communiqué a également assuré que les modifications survenues, n'ont ni été effectuées par le ministère des Affaires sociales, ni par le ministre conseiller auprès de la présidence du gouvernement chargé des Affaires sociales, mais par certains membres de la commission de l'organisation de l'administration et des forces armées.

La proposition de loi relative à la hausse de l'âge de la mise à la retraite est au coeur des dissensions entre l'Union Générale Tunisienne des Travailleurs et le gouvernement. Le secrétaire général intérimaire Noureddine Tabib a affirmé lundi 16 mai sur les ondes de la radio nationale tunisienne que la décision de changer l'âge de la mise à la retraite obligatoire à 62 était "inacceptable".

LIRE AUSSI: L'UGTT refuse la proposition de loi relative à la hausse de l'âge de la mise à la retraite proposée par le gouvernement à l'ARP

En Tunisie, l'âge de mise à la retraite est fixé à 60 ans et peut être prolongé à 62 ans pour les travailleurs du secteur public qui le souhaitent.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.