Huffpost Algeria mg

Démantèlement de réseau national de vol de voitures à Oran et Aïn Temouchent

Publication: Mis à jour:
VOL
DR
Imprimer

Un réseau national de vol de véhicules a été démantelé et 11 véhicules volés ont été récupérés par la police judiciaire d'Oran, a-t-on appris dimanche du contrôleur de police et chef de Sûreté de wilaya, Nouasri Salah.

Une enquête menée durant plus de deux mois a permis l'arrestation de deux personnes originaires d'Alger impliquée et à comprendre le procédé utilisé par le réseau pour voler des véhicules de trois marques précises, a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

M. Nouasri Salah a souligné que les voleurs de véhicules procédaient à la fabrication de clés des véhicules ciblés et utilisaient également les boîtiers des mémoires de ces véhicules pour les faire démarrer.

Le responsable de la Sûreté de wilaya d’Oran a ajouté que les deux individus arrêtés, qui étaient recherchés dans le cadre d’autres affaires, utilisaient de fausses identités pour circuler, notant qu’un troisième membre du réseau est en fuite.

Par ailleurs, un réseau de vols et trafic international de véhicules a été démantelé par les éléments de la brigade de recherches et d'investigations (BRI) d'Ain Temouchent qui ont récupéré neuf voitures de luxe, apprend-on dimanche, de la Sûreté de wilaya.

L'enquête, diligentée depuis plus de six mois par ce service, a permis de démasquer les actes criminels de ces individus qui introduisaient en Algérie, depuis les frontières Ouest, des voitures volées, après la falsification de leurs documents avec la complicité de fonctionnaires des administrations locales de plusieurs wilayas du pays, précise-t-on.

Les membres de ce réseau écoulaient ces véhicules à des prix mirobolants au niveau des marchés de voitures de plusieurs wilayas du Centre, Ouest et de l’Est, en utilisant des man£uvres frauduleuses, ajoute-t-on.

Certaines voitures font l’objet de recherches par Interpol après le dépôt de plaintes par leurs propriétaires dans certains pays européens.

Plusieurs individus, dont des fonctionnaires d’administrations locales de wilayas, sont impliqués dans cette affaire. Certains d’entre eux sont en fuite et ont fait l’objet de mandat d’arrêt, indique-t-on.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.