Huffpost Maroc mg

Pour sa troisième journée, le festival Gnaoua a misé sur ses têtes d'affiche (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
1DX_5867
Hamid El Kasri a attiré un public monstre au festival d'Essaouira | Karim Tibari
Imprimer

GNAOUA - Pour sa troisième journée de festivités, certainement celle qui a attiré le plus de monde, le festival Gnaoua d'Essaouira a misé sur de grands noms de la scène gnaoua. Sur la scène Moulay Hassan comme sur celle de la plage, plusieurs artistes de renom se sont succédés pour animer ce qui a été l'une des meilleures soirées de cette 19e édition du festival.

Il est 20 heures lorsque le maâlem Abdellah Akharraz joue les premières notes de son concert. Pendant une heure, il chauffe un public déjà nombreux avant de tirer sa révérence pour laisser place à la projection d'un film en hommage au maâlem Mahmoud Guinea.

S'enchaîneront par la suite Doudou N'diyae Rose Percussions Orchestra et La relève Gnaoua pour une fusion qui a fait danser le public. Le trompettiste américain Christian Scott est venu prendre la relève par la suite, assurant la pause jazz de la soirée.

Il est minuit, lorsque la scène Moulay Hassan accueille le maâlem Hamid El Kasri. Le gnaoui le plus populaire du Maroc a attiré une foule monstre, qui a bloqué les artères entourant la scène. Le public n'a jamais été aussi nombreux, à tel point que les organisateurs ont dû bloquer les accès à la scène. El Kasri a joué ses plus grands classiques pour le plus grand bonheur de ses nombreux fans venus l'acclamer.

A quelques centaines de mètres, Khalid Amrhoche, Khalid Izoubaz, la relève Gnaoua et Mohamed Boumazzough ont investi la scène de la plage à partir de 20 heures 30 pour un concert qui a mêlé les rythmes gnaoua au chaâbi marocain. Les Songhoy Blues, qui ont déjà participé au concert inaugural du festival ont fait leur apparition à partir de 22 heures, pour une heure de show qui a fait danser les plus frileux.

Une heure plus tard, place à N3rdistan, le groupe marocain qui s'était produit lors de la dernière édition du Jazzablanca a assuré son premier concert à la ville des alizés. Enfin, le maâlem Baqbou a joué ce qui a été le dernier concert de cette scène.

  • Maâlem Abdellah Akharraz
    Karim Tibari/A3 Communication
  • Projection du film Maâlem Mahmoud Guinea
    Karim Tibari/A3 Communication
  • La relève Gnaoua
    Karim Tibari/A3 Communication
  • Christian Scott
    Karim Tibari/A3 Communication
  • Hamid El Kasri
    Karim Tibari/A3 Communication
  • Hamid El Kasri
    Karim Tibari/A3 Communication
  • Khalid Amrhoche, Khalid Izoubaz, la Relève Gnaoua et Mohamed Boumazzough
    Sife Elamine/A3 Communication
  • Songhoy Blues
    Sife Elamine/A3 Communication
  • N3rdistan
    Sife Elamine/A3 Communication
  • Maâlem Mustapha Baqbou
    Sife Elamine/A3 Communication

LIRE AUSSI: Un melting pot musical réussi lors la première soirée du festival Gnaoua d'Essaouira