Huffpost Algeria mg

Décès de l'écrivain et poète Omar Mokhtar Chaalal

Publication: Mis à jour:
OMAR MOKHTAR CHAALAL
APS
Imprimer

Omar Mokhtar Chaalal, écrivain, poète et homme de théâtre, est décédé samedi à Sétif à l’âge de 70 ans des suites d’une maladie, a appris l’APS auprès de sa famille.

"Chaalal", comme on se plaisait à l’appeler dans la cité de Aïn El Fouara, est avec Nordine Abba, Hacene Belkhired, Ahmed Benmaiza, Abdelhamid Benzine, l’enfant de Béni Ourtilène pour ne citer que ceux-là, un de ces hommes qui ont su graver par le verbe tranchant mille et une facettes d’une région qui a produit tant d’hommes, d’une culture plus que jamais engagée.

S’inspirant des richesses d’un terroir fécond, le défunt a su porter, au grand jour, les valeurs ancestrales dans ses multiples écrits.

Le défunt qui a longtemps collaboré au journal Alger Républicain, a eu à diriger l’Institut de formation professionnelle et la maison de la culture Houari-Boumediene de Sétif.

Il est notamment l’auteur de "Kateb Yacine, l’homme libre", du "Fugitif", de "Talghouda" et du "Proscrit", un recueil de poésie préfacé par Kateb Yacine. "L’Entente au coeur, 1958-1988, un trentenaire historique", paru en 2015, est le dernier livre de Omar Mokhtar Chaalal.

Ce dernier était également connu pour avoir eu, de tout temps, le coeur sur la main, n’hésitant jamais à apporter son aide à la jeunesse en difficulté.

Omar Mokhtar Chaalal sera inhumé ce 14 mai après la prière du Aâsr au cimetière de Sidi-Haïder, au nord-est de Sétif, la ville qui l’a vu naître un 13 février 1946.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.