Huffpost Tunisie mg

Plus de 3 ans après son décès: L'obstétricien d'Arij Mahjoub Gouider condamné par le Tribunal de première instance

Publication: Mis à jour:
ARIJ GOUIDER
capture écran
Imprimer

Le Tribunal de première instance de Tunis a infligé une peine d'une année de prison ferme à l'encontre du médecin obstétricien à l'origine du décès de la journaliste Arij Gouider Mahjoub, en raison d'un manquement professionnel flagrant, a affirmé l'avocat Imed Ben Khamsa.

Les 5 experts désignés par le tribunal ont été unanimes sur la gravité de l'erreur et des lacunes professionnelle chez le médecin.

Le médecin en question malgré une erreur professionnelle grave a continué de pratiquer affirme l'avocat.

En vertu de ce jugement, une demande sera faite à l'Ordre des médecins afin de prendre les mesures disciplinaires nécessaires contre ce médecin a t-il indiqué.

Arij Gouider Mahjoub était l'une des voix de l'information de Radio Tunis Chaine Internationale (RTCI) et présentatrice de l'émission "trait-d'union" sur la Wataniya 1. Décédée suite à des complications lors de son accouchement le 17 octobre 2012 à l'âge de 37 ans, ces proches avaient reproché au médecin une erreur médicale.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.