Huffpost Tunisie mg

Le numéro vert au profit des femmes victimes d'harcèlement sexuel dans les transports est le numéro du service client de la TRANSTU

Publication: Mis à jour:
GROPING SOCIAL EXPERIMENT
Trollstation YouTube
Imprimer

TRANSPORTS - Contrairement à ce qui a été annoncé par plusieurs médias et sur les réseaux sociaux, aucun numéro vert n'a été mis à disposition au profit des femmes victimes d'harcèlement sexuel dans les moyens de transport en commun.

Annoncée jeudi 12 mai, à l'occasion d'une table ronde organisée par le CREDIF sur le thème "la violence basée sur le genre dans les moyens de transport", l'information s'est répandue comme une trainée de poudre et a été reprise par de nombreux médias.

Or il s'avère, selon un communiqué publié sur le site du ministère des Transports, qu'aucun numéro vert n'a été mis en place et que le numéro en question était celui de la TRANSTU pour recevoir les plaintes de ces clients.

Contacté par le HuffPost Tunisie, le chargé de communication du ministère du Transport affirme qu' "aucun numéro vert n'a été mis en place" par le ministère des Transports mais bel et bien par la TRANSTU.

Largement reprise sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se sont en outre interrogés sur l'efficience d'une telle mesure:



À croire que pour la TRANSTU, les retards et les mains aux fesses, c'est le même combat...
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.