Huffpost Maroc mg

Ce gnaoui en herbe a volé la vedette aux maâlems lors de la première soirée du festival Gnaoua d'Essaouira (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

TALENT - Il s'appelle Omar, et il représente la relève de la culture gnaoua. Jeudi 12 mai, lors du concert d'ouverture de la 19e édition du festival Gnaoua d'Essaouira et des musiques du monde, le fils du maâlem Mohamed Kouyou s'est rapidement fait remarquer par le public et les journalistes présents, devenant la vedette de cette soirée.

Alors qu'il a moins de dix ans, Omar Kouyou, vêtu d'un turban et d'une tenue traditionnelle, a accompagné la troupe de son père sur la scène de la place Moulay Hassan à partir de 22 heures 45, chantant les choeurs des chansons et jouant aux qraqeb à la perfection en compagnie d'artistes confirmés.

Le groupe du maâlem Kouyou a assuré un concert sans faute, en fusion avec le trio de jazz Jeff Ballard, venu des Etats-Unis, qui a joué plusieurs de ses morceaux avant que le groupe marocain ne le rejoigne sur scène.

Le petit Omar a vite compris qu'il intéressait le public et n'a pas hésité à se mettre au devant de la scène en tenue traditionnelle, afin d'effectuer des pas de danses gnaoua et de poser longuement devant les photographes.

Le gnaoua, de père en fils

Si sa présence a pu amuser le public, elle n'est pourtant pas anecdotique. Car la musique gnaoua est un art qui se transmet de génération en génération. Son père Mohamed Kouyou a d'ailleurs été initié à cet art par sa mère, avant que le maâlem Moulay Hassan ne prenne la relève da sa formation suite au décès de celle-ci. Kouyou a pu obtenir son titre de maâlem en 1980, date à partir de laquelle sa notoriété a explosé dans le milieu.

  • Youssef Roudaby/HuffPost Maroc
  • Youssef Roudaby/HuffPost Maroc
  • Youssef Roudaby/HuffPost Maroc
  • Youssef Roudaby/HuffPost Maroc
  • Youssef Roudaby/HuffPost Maroc
  • Youssef Roudaby/HuffPost Maroc
LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les festivals marocains de musique en quelques instantanés
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction