Huffpost Maroc mg

Angleterre: Le tajine de la discorde à l'université de Cambridge

Publication: Mis à jour:
CAMBRIDGE
Un dîner avec un tajine marocain crée la polémique à l'université de Cambridge | Wikipedia
Imprimer

ANGLETERRE- Qui aurait cru qu'un inoffensif tajine marocain au poulet aurait pu lancer un débat sur le racisme à la prestigieuse université anglaise de Cambridge? C'est pourtant ce qui est en train de se passer, et les médias anglais n'en ratent pas une miette.

L'événement qui a mis le feu aux poudres est un dîner destiné aux étudiants de premier cycle de l'université. Le thème de cette petite sauterie entre gens de bonne compagnie? L'Afrique. Un thème bien vague qui n'a pas empêché les organisateurs du dîner de condenser la cuisine du continent en un seul et même repas. Au menu: des boules de poisson frites du Sénégal, un tajine marocain au poulet avec pruneaux et amandes, accompagné d'un coucous et enfin un pudding sud-africain en guise de douceur. Outre le fait que le coucous était proposé sans lben, ce qui a choqué les étudiants de Cambridge est l'utilisation de termes issus du "Roi Lion" dans l'invitation lancée sur Facebook, une initiative plutôt maladroite s'il en est.

camb

"Vous voulez faire une pause? Vous voulez voyager loin et vous échapper de votre bibliothèque/votre chambre/votre département? Hakuna Matata, voici la solution. Rejoignez nous pour la première fête thématique de ce semestre et découvrez la cuisine africaine! La soirée débutera avec du vin sud-africain et continuera avec un menu spécialement concocté pour l'occasion. Venez avec vos rafikis, et rejoignez-nous !"

Les amateurs de films Disney auront certainement reconnu dans ce texte l'utilisation de deux mots swahilis popularisés par le Roi Lion, à savoir Hakuna Matata et rafikis.

Appropriation culturelle

Il n'aura pas fallu longtemps pour que certains étudiants montent au créneau pour dénoncer cette initiative. Sur Facebook, un élève de Cambridge affirme que la fête s'est déroulée dans une pièce décorée de portraits d'hommes "exclusivement blancs". Il a également reproché le côté réducteur de la soirée: "Vous allez goûter trois ou autre plats venant d'un continent où se trouvent cinquante nations". De son côté, l'association des étudiants africains de Cambridge a répondu à la polémique en affirmant avoir été contactée pour aider à la préparation de cette soirée, mais que la communication avec la direction de l'université s'était arrêtée au bout d'un certain temps. Dans les colonnes du Daily Mail, un étudiant confie anonymement: "Je pense que les réactions sont un peu trop dramatiques. Certes il doit y avoir une ligne entre appropriation et célébration culturelle, mais cette fête n'est pas vraiment un problème si important que ça".

LIRE AUSSI:
Close
20 recettes marocaines faciles by Tasty Gourmandises
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée