Huffpost Tunisie mg

Face à la suproduction de lait: Négociation en cours entre la Tunisie et l'Algérie pour l'exportation de lait en poudre

Publication: Mis à jour:
MILK TUNISIA
Photo d'illustration | FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

LAIT - Face à la surproduction de lait en Tunisie, et aux remous sociaux créés par cette production excédentaire ayant amené à de nombreuses manifestations des producteurs, le ministre du Commerce Mohsen Hassan a affirmé mercredi 11 mai sur les ondes de Mosaïque FM qu'une solution a été trouvée afin de liquider une grande partie du stock de lait.

"Nous envisageons de transformer le lait en poudre, mais aussi de l’exporter" a déclaré le ministre du Commerce affirmant qu'une collaboration avec les autorités algériennes étaient en cours afin d'y exporter le lait en poudre: "Nous sommes également en cours de préparation d'un accord avec l’Algérie pour importer le lait en poudre tunisien, et ce, selon les normes du marché algérien. Ceci nous permettra d’écouler les stocks de lait en plus" a t-il affirmé.

Pour ce faire, en plus de l'usine de séchage de lait à Tunis, une autre usine devrait voir le jour prochaine à Zaghouan a informé Mohsen Hassan indiquant que "si nous proposons des prix concurrentiels, le marché algérien serait capable d'absorber toute la production nationale de lait en poudre".

Au 2 mai, le stock de lait produit par la Tunisie est arrivé à 61 millions de litres, proche du record de juin 2015 (68 millions de litres) avait annoncé le ministre de l'Agriculture Ahmed Seddik.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
7 alternatives au lait
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction