Huffpost Maroc mg

L'élève-ingénieur Salah Ghamizi remporte un prix en France pour sa start-up qui facilite l'échange entre les entreprises et les universités

Publication: Mis à jour:
SALAH GHAMIZI
Le Point
Imprimer

RÉCOMPENSE - Belle consécration pour l'élève-ingénieur marocain Salah Ghamizi, qui a remporté lundi 9 mai le prix "Les Défricheurs" pour sa start-up "Waza Education" à Nancy en France, lors d'un concours organisé par l'hebdomadaire français Le Point.

L'étudiant à l'École des Mines de Nancy a réussi à convaincre le jury (composé d'experts et de journalistes du Point) par le caractère innovant de sa start-up qui vise à améliorer les relations entre les entreprises et les universités. Il avait cinq minutes pour expliquer le concept.

"Mon père est enseignant-chercheur au Maroc. J'ai vu qu'à la fin de sa carrière, il faisait plus de formalités administratives que des recherches de financements et de partenaires. Quand je suis arrivé en France pour mes études d'ingénieur, j'ai constaté que le problème n'était pas seulement marocain, mais concernait toutes les universités", a-t-il confié à l'hebdomadaire français.

Le Marocain de 23 ans n'en est pas à sa première distinction. Grâce à l'invention du Hand'Speaker, un gant intelligent qui permet de faciliter l'échange entre les personnes malentendantes et leurs interlocuteurs, créé en 2014, il remporte le prix national des "Entrepreneuriales" porté par la fondation NIT, le prix Startem et le prix Banque de France du concours Creativ'Est et participe même à la "World Cup d'Enactus" à Pékin en Chine en octobre 2014.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les start-ups incubées par Dare Inc.
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction