Huffpost Maroc mg

Les Marocains de plus en plus séduits par la langue chinoise?

Publication: Mis à jour:
CHINOIS
DR
Imprimer

LANGUES- Les Marocains seraient de plus en plus séduits par le mandarin. C’est ce qu’affirme en tout cas Mohamed Salhi, directeur marocain de l'Institut Confucius de Rabat.

“La Chine est désormais une puissance mondiale et la maitrise de la langue chinoise qui se caractérise par un système de sons, de structures grammaticales et de signes complètement différent des langues latines, est un atout qui ouvre aux jeunes d’énormes perspectives“, a expliqué le responsable à la MAP.

Selon Mohamed Salhi, l'Institut Confucius, basé à l’Université Mohammed V-Agdal, reçoit chaque année plusieurs demandes d’inscriptions qui dépassent sa capacité d’accueil. Inauguré en 2009, l’établissement a pour objectif la promotion de la langue et de la culture chinoises au Maroc.

Il compte à l'heure actuelle 220 inscrits, dont des étudiants, élèves, hommes d'affaires, fonctionnaires et employés, qui suivent des cours à hauteur de 4 heures par semaine, outre 60 étudiants de la filière Etudes chinoises de la faculté des lettres et des sciences humaines-Agdal, a ajouté Salhi. Au total, 1200 personnes ont étudié à l’Institut Confucius de Rabat depuis sa création.

L’Institut Confucius est également présent à Casablanca depuis 2012, au sein de la faculté des Lettres de l’Université Hassan II. L’ambassade chinoise au Maroc prévoit d’en ouvrir davantage dans d’autres villes du Maroc. Des cours de mandarin sont, par ailleurs, également dispensés par certaines écoles privées au royaume.

LIRE AUSSI: