Huffpost Algeria mg

Le chanteur nigérien Bombino galvanise le public à Alger

Publication: Mis à jour:
BOMBINO
Wikimedia Commons
Imprimer

Le chanteur nigérien Bombino a animé lundi à Alger, la cérémonie d’ouverture du 17e Festival culturel européen en Algérie, prévu du 9 au 21 mai, devant un public survolté, dans une ambiance festive.

Une vingtaine de chansons entonnées deux heures durant en Tamacheq, par Bombino et les trois musiciens qui l’ont accompagné à la salle Ibn Zeïdoun de l’Office Riadh el Feth (Oref) dans des atmosphères euphoriques.

Bombino #Bombino #Concert #Live #Targui #Gnawi #Rock @Bombino.official

Une vidéo publiée par Midou Baba Ali (@midoubabaali) le


Bombino - Azmane Tiliade @bombino.official #Rock #Gnawi #Targui #Live #Concert #Bombino

Une vidéo publiée par Midou Baba Ali (@midoubabaali) le


Très vite adopté par le public algérois venu en surnombre, allant jusqu’à occuper les allées prévues pour les déplacements des spectateurs, Bombino, a réveillé les atavismes, à travers les gammes pentatoniques caractérisant la mélodie targuie rendues dans des rythmes ternaires incitant au déhanchement.

Parmi les pièces présentées dans le gros son des cadences 6/8 (berouali), reggae, falk, rock'n'roll et blues, "Tar Hanin", "Jaguar", "Tim Tar", "Azaman Tiliade", "Iyat Ninhay", "Ackokas", "Amidinine" et "Aman".

Evoquant dans ses chansons la beauté des paysages sahéliens, la vie en communauté, l’amitié, les us et coutumes des Touaregs, l'immensité du désert dans sa dimension poétique et l'amour, le chanteur nigérien entend transmettre "un message de paix et de fraternité".

Vêtus d’accoutrements traditionnels targuis, le batteur américain Corey Wilhelm, le bassiste mauritanien Dia Youba et le guitariste algérien Hama, ont brillamment accompagné Bombino qui grattait sa guitare hypnotique sans médiator (petite lame en écaille ou en plastique de forme triangulaire utilisée pour faire vibrer les cordes), avec un doigté prompt et aisé .

En présence du ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement Tahar Khaoua et de la ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et des Télécommunications Houda Imane Feraoun, le public a savouré chaque moment du spectacle dans l’allégresse et la volupté.

Dans une ambiance plus apaisée invitant à la pensée et au recueillement, "Inar", un autre titre de Bombino, a été dédié à la mémoire de son musicien, guitariste, jouant également du Djembé (percussion à une seule peau), Tamidi Tine, récemment disparu.

Né en 1980 à Tidène (Agades- Niger), Bombino, de son vrai nom Omara Moctar, est un artiste engagé qui a fait de sa guitare, un "symbole de résistance" à une époque d’instabilité où l’on considérait cet instrument comme "signe de rébellion",

Exilé à deux périodes différentes en Algérie puis au Burkina Faso, il fut découvert par le réalisateur américain Roy Wyman qui, appréciant l’originalité de ses chansons, a décidé de l’aider à faire ses premiers enregistrements.

Depuis Bombino a participé à plusieurs manifestations internationales, comptant actuellement à son actif cinq albums : Group Bombino - Guitars from Agadez, vol. 2 (2009), Agamgam 2004 (2010), Agadez (2011), Nomad (2013) et son dernier opus Azel (2016).

Auparavant et après la diffusion des hymnes nationaux algérien et européen, le Chef de la Délégation européenne en Algérie Marek Skolil, sur scène avec l’ensemble des Ambassadeurs des pays européens participant à ce festival, a prononcé l'allocution d’ouverture de cette manifestation annuelle qui se déroulera à Alger, Annaba, Béjaïa, Oran et Tizi Ouzou.

Placé sous le thème "Les couleurs de l'Europe", la 17e édition de ce festival sera animé durant deux semaines par quinze pays réunis sous la bannière de la délégation européenne avec un programme où la lecture, le folklore, la musique, le théâtre et le cinéma européens seront fortement présents.

Le 17e Festival culturel européen en Algérie se poursuit mardi dans les salles de l’Oref avec au programme, la Hongrie et l’Allemagne qui présenteront respectivement de la musique pop-folklore avec la formation Vidampark-Cimbaliband et du cinéma, avec deux films d’animation pour enfants.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.