Huffpost Algeria mg

Panama Papers: L'épouse de Chakib Khelil a disposé de sociétés offshores

Publication: Mis à jour:
NAJAT ARAFAT
DR
Imprimer

Najat Arafat, l'épouse de l'ancien ministre de l'Energie Chakib Khelil, a disposé en 2005 de sociétés offshores domiciliées au Panama, a révélé aujourd'hui une enquête publiée par le journal en ligne marocain LeDesk.

Les deux sociétés en question ont servi, selon le même journal, a dissimuler des comptes bancaires en Suisse. Des documents, consultés dans le cadre de l'enquête mondiale Panama Papers, indiquent que Mme. Arafat a contacté le cabinet d'avocats Mossack Fonseca pour créer, en mai 2005, la société Carnelian Group Inc, ainsi que la société Parkford Consulting Inc. en octobre 2005.

Selon la même enquête, Najat Arafat a cédé la possession de ces deux sociétés-écran à Omar Habour, un franco-algérien cité dans l'affaire de pot-de-vins versés par l'italien Saipem a des responsables de l'entreprise publique Sonatrach. L'affaire avait été instruite par la justice algérienne sous le nom de Sonatrach II et avait donné lieu à la délivrance d'un mandat d'arrêt international contre Chakib Khelil.

Un mandat qui n'a pas été exécutoire en raison d'un vice de forme. Chakib Khelil qui est revenu en Algérie a affirmé dans des déclarations à Ennahar TV qu'il était innocent et qu'on lui a fabriqué une "affaire". Dans une récente déclaration, il a indiqué qu'il n'aurait pas eu de problèmes s'il avait consenti à jouer du football avec l'ancien puissant patron des services (DRS), le général Mohamed Mediene dit Toufik.

Pour rappel, des enquêtes menées par le DRS avaient entraîné début 2010 une décapitation judiciaire du haut-management de Sonatrach. C'était l'affaire Sonatrach I à laquelle Chakib Khelil a échappé. Quelques mois plus tard, Chakib Khelil a quitté le ministère dans le cadre d'un remaniement avant de quitter l'Algérie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.