Huffpost Maroc mg

Le Maroc 3e pays africain à attirer de nouveaux IDE

Publication: Mis à jour:
INVESTISSEMENT
Imprimer

INVESTISSEMENT- Sur le front des investissements, le Maroc est plus que jamais porté par des vents favorables. En Afrique, le royaume est le troisième pays africain à attirer le plus grand nombre de nouveaux projets financés par des capitaux extérieurs. C’est ce que nous révèle une synthèse de rapport publiée cette semaine par le quotidien britannique Financial Times, diffusée notamment par l’agence Ecofin.

Selon ce document, 71 nouveaux projets ont vu le jour au Maroc en 2015, grâce à des investissements directs étrangers (IDE). Au total, le royaume a réussi à attirer 4,6 milliards de dollars, soit près de 44,2 milliards de dirhams.

Au classement, l’Egypte arrive première en termes de valeur des IDE destinés à de nouveaux projets, avec pas moins de 14,5 milliards de dollars captés en 2015. Avec 8,8 milliards de dollars attirés, le Nigéria arrive deuxième, juste devant le Maroc, alors que la Côte d'Ivoire, quatrième au classement, a pu compter sur 3,5 milliards de dollars d’IDE durant la même année.

"Le Kenya progresse vite".

En termes de progression de nouveaux projets financés par des IDE, c’est le Kenya en revanche qui arrive en première place. Le pays a, en effet, accueilli 84 nouveaux projets en 2015, soit 47% de plus qu'en 2014, explique la même source.

Au tableau, le Kenya est suivi par le Ghana, avec un taux de progression de 21% pour 40 nouveaux projets. Le Nigéria est lui troisième avec une progression de 19% pour 51 nouveaux projets, alors que l’Egypte est quatrième (14%) avec 59 projets concernés.