Huffpost Maroc mg

Le film "Fatima" remporte le grand prix du Festival du cinéma méditerranéen et de l'immigration d'Oujda

Publication: Mis à jour:
FATIMA
Le film "Fatima" récompensé à Oujda |
Imprimer

CINÉMA - "Fatima" de nouveau récompensé. L'oeuvre du réalisateur français Philippe Faucon, qui a déjà remporté le César 2016 du meilleur film en France, vient de se voir décerner le grand prix de la 5e édition du Festival du cinéma méditerranéen et de l'immigration d'Oujda.

Le film retrace l'histoire de Fatima, interprétée par l'actrice algérienne Soria Zeroual, qui élève seule ses deux filles en France en faisant des ménages. Frustrée de ne pas parler aussi bien en français que ses filles, elle se met à écrire en arabe ce qu'elle n'arrive pas à leur dire.

Le Festival du cinéma méditerranéen et de l'immigration, qui se tenait du 4 au 7 mai à Oujda, a vu la participation de huit films réalisés par des metteurs en scène venus du pourtour méditerranéen. Le grand prix du jury a été décerné à "Boarding" du Syrien Ghatfan Ghanoum.

Au programme figuraient notamment les longs métrages marocains "Aida" du réalisateur Driss Mrini, "Citoyen d’internet" de Mohamed El Aboudi, "Fièvre" de Hicham Ayouch, "Sotto Voce" de Kamal Kamal et "La mer derrière vous" de Hicham Lasri.

Le prix de la meilleure interprétation masculine a été attribué à l’acteur Slimane Tazi du film "Fièvre" de Hicham Ayouch, alors que le prix de la meilleure interprétation féminine a été décerné à Alice Taurand pour le film "Chacun sa vie" de l'Algérien Ali Ghalem.

Les films "Citoyen d’internet" de Mohamed El Aboudi, et "Sotto Voce" de Kamal Kamal ont obtenu la mention spéciale du jury.

Présidé par la réalisatrice tunisienne Kahena Attia, le jury de la compétition officielle était composé de la productrice française Marie Démolin, des artistes Nezha Rahil et Aziz Saadallah.

LIRE AUSSI: À Casablanca, les films sur les juifs marocains ont leur festival

Close
Dix films cultes marocains
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée