Huffpost Algeria mg

Rachat du groupe El Khabar: Reporters Sans Frontières appelle l'Etat algérien à "abandonner le référé"

Publication: Mis à jour:
EL KHABAR SIT IN
Facebook
Imprimer

"Reporters sans frontières" (RSF) a exhorté vendredi 6 mai les autorités algériennes "à abandonner le référé" entrepris auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs pour annuler le rachat du groupe El Khabar par une filiale de Cevital.

Dans un communiqué publié sur son site Internet, cette organisation a qualifié cette démarche de "tentative honteuse d'instrumentalisation de la justice", estimant que le quotidien arabophone est désormais "menacé de disparition".

RSF a appelé hier l'Etat algérien à "respecter les choix des propriétaires du quotidien arabophone indépendant El Khabar" de céder leurs parts à la société NesProd.

Cette organisation évoque une opposition "honteuse" des autorités à une cessions de part qui visent à "assurer la pérennité du journal".

"Si les autorités s’obstinent dans leur volonté de bloquer cette transaction, c’est un quotidien indépendant de référence qui risque de disparaître, ce qui serait gravissime pour le droit des citoyens à une information libre", peut-on lire dans le même communiqué.

Fin avril, le ministre de la Communication, Hamid Grine, a entrepris une action en référé auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs pour annuler le rachat du quotidien El Khabar par la filiale du groupe Cevital, propriété de l'homme d'affaires Issad Rebrab.

Hamid Grine avait fait valoir l’article 25 du code de l’Information pour exiger l’annulation de cette transaction.

"Une même personne morale de droit algérien ne peut posséder, contrôler ou diriger qu’une seule publication périodique d’information générale de même périodicité éditée en Algérie", stipule l'article susdit.

Le tribunal administratif de Bir Mourad Raïs a reporté lundi 2 mai l'affaire de 48 heures avant de la reporter à nouveau pour le 11 mai, après l'avoir reporté du 2 au 4 mai.

Ness Prod, filiale du groupe Cevital, a racheté 2876 des 3026 actions du groupe El Khabar pour un montant de plus de 406 milliards de dinars, selon des copies de contrat publiés jeudi 5 mai par Ennahar.

La société détient ainsi plus de 95% de ce groupe de presse avec 7 autres actionnaires, dont Cherif Rezki.

Le montant de la transaction est de 4.060.797.500 DA, selon les mêmes documents. Le capital dy groupe El Khabar est désormais estimé à 276.600.608 de dinars réparti sur 3026 parts.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.