Huffpost Algeria mg

Premier league anglaise/Leicester City: "Mahrez veut rester pour la saison prochaine", selon le vice-président du club

Publication: Mis à jour:
MAHREZ
Jamie Vardy celebrates with Riyad Mahrez after scoring the first goal for Leicester City during their English Premier League soccer match against Newcastle United at St James' Park in Newcastle, Britain, in this November 21, 2015 file photo. To match Feature SOCCER-ENGLAND/LEI-WORLD REUTERS/Craig Brough/Files FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. NO USE WITH UNAUTHORIZED AUDIO, VIDEO, DATA, FIXTURE LISTS, CLUB/LEAGUE LOGOS OR "LIVE" SERVICES. ONLINE IN-M | XXSTRINGERXX xxxxx / Reuters
Imprimer

Le vice-président thaïlandais de Leicester City (Premier league anglaise de football) Aiyawatt Srivaddhanaprabha, a affirmé
que le milieu international algérien Riyad Mahrez voulait rester au club pour la saison prochaine, quelques jours après le titre de champion historique remporté par les Foxes.

"Je veux que les joueurs savourent ce moment et ne s'occupent pas de leurs contrats. Ce sont de bons garçons et ils comprennent. Même Mahrez, je lui ai demandé : es-tu préoccupé ? Il a répondu Non, non, je veux rester. Voilà ce qu'il veut, il veut rester", a confié Srivaddhanaprabha, cité vendredi par le site du Telegraph.

Élu meilleur joueur du Championnat par ses pairs avec 17 buts et 11 passes décisives, Mahrez a joué un rôle central dans le titre de Leicester mais son agent Kamel Bengougam a semé le doute sur son avenir en déclarant jeudi qu'il y avait 50% de chances pour qu'il quitte le club cet été.

"A son âge, si l'opportunité de jouer pour une grande équipe se présente, nous devrions la considérer. Je dirais qu'à ce stade, les probabilités qu'il reste ou qu'il parte sont de 50/50", a-t-il déclaré.

Arsenal, Manchester United, ou encore le Paris SG font partie des clubs européens à s'être rapprochés de Mahrez suite à cette ascension fulgurante.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.