Huffpost Maroc mg

Mehdi Bennani en 7 anecdotes

Publication: Mis à jour:
MEHDI BENNANI
DR
Imprimer

AUTOMOBILE - Il est sans conteste LA star marocaine du championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC), organisé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA), et qui se déroule en partie au circuit automobile Moulay El Hassan, à Marrakech, du 6 au 8 mai. Le pilote Mehdi Bennani, attendu au tournant pour cette compétition, promet au public marocain une belle prestation. En attendant, retour sur le parcours du compétiteur marocain en 7 anecdotes.

C'est le premier marocain au WTCC

Né le 25 août 1983 à Fès, Mehdi Bennani est le premier pilote automobile marocain, africain et arabe à rejoindre le championnat du monde WTCC (World Touring Car Championship).

Sa mère était pilote...

Telle mère, tel fils. Samira Bennani, la mère du champion marocain, est la première femme pilote du monde arabe, et a été, par ailleurs, championne de course automobile sur circuit de vitesse fermé.

...Son père aussi

Tel père, tel fils, aussi. Car le père de Mehdi Bennani est également pilote, et a été champion du Maroc de moto-cross quatre années de suite. C’est lui qui a initié son épouse à la course, pour qu'elle initie, à son tour, son fils. Chez les Bennani, la passion pour la course est une histoire de famille.

Consécration en Hongrie...

En mai 2012, le pilote décroche sa première victoire au Grand Prix de Hongrie, sur le circuit du Hungaroring, situé à à 18 kilomètres de Budapest. Mehdi Bennani avait alors remporté une course folle sous la pluie.

...Puis à Shanghai

Deux ans plus tard, à Shanghai, Mehdi Bennani est devenu le premier pilote marocain à avoir remporté une course de championnat du monde organisée par la FIA.

Il aime les tajines (quand c'est lui qui les prépare)

Dans une interview accordée à Eurosport, le 5 mai, le pilote marocain fait part de son appréciation de la gastronomie marocaine, et plus particulièrement les tajines, qu'il aime préparer lui-même. "Il faut les cuisiner à forte température. Ça prend du temps, mais c'est vraiment bon", expliquait-il.

Il est soutenu par le roi Mohammed VI

Alors âgé de 16 ans, Mehdi Bennani avait bénéficié du soutien de Mohammed VI pour pouvoir participer à la sélection FFSA (Fédération Française de Sport Automobile), au tout début de sa carrière, comme il l'a confié au site clique.tv.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les dix voitures les plus vendues au Maroc en 2015
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction