Huffpost Maroc mg

Un énorme incendie provoque l'évacuation de 100.000 personnes au Canada (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INTERNATIONAL - Les 100.000 habitants de Fort McMurray, dans la province de l'Alberta au Canada, ont reçu l'ordre d'évacuer leur ville mardi 3 mai dans la soirée, à cause d’énormes incendies démarrés dans les forêts voisines et gagnant les quartiers urbains. "Toute la ville de Fort McMurray est sous un ordre d'évacuation obligatoire" à l'exception d'un secteur plus au sud autour de l'aéroport, a annoncé le service d'alerte d'urgence de l'Alberta.

"C'est une situation effrayante et stressante pour les personnes qui ont dû quitter leur maison dans ces conditions", a déclaré mardi soir la Première ministre de l'Alberta Rachel Notley, lors d'une conférence de presse télévisée. "Aucun blessé et aucune victime n'était à déplorer", a-t-elle ajouté, précisant que l'hôpital avait également dû être entièrement évacué.

Contenu jusqu'à lundi au sud de la ville, l'incendie a été poussé par des vents de nord-est de 50 km/h et a gagné rapidement mardi les premiers quartiers en raison de la sécheresse qui affecte la province où les records de température étaient battus avec près de 30 degrés au thermomètre.

Comme le montre la vidéo ci-dessus, l’ordre d’évacuation a généré de longues files de voitures remontant vers le nord. Des camps de travailleurs ont été mis à disposition par les compagnies pétrolières pour accueillir les habitants.

Un pont aérien est envisagé en collaboration avec le gouvernement fédéral. Si cette mesure exceptionnelle devait être mise en oeuvre, l'objectif "serait avant tout pour les personnes avec des problèmes médicaux et notre priorité serait de les acheminer" vers d'autres établissements de santé, a expliqué Rachel Notley.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a proposé l'aide du gouvernement fédéral et a adressé ses encouragements "aux personnes touchées par l'incendie" en leur recommandant la prudence et en leur demandant de respecter les ordres d'évacuation.

LIRE AUSSI: