Huffpost Maroc mg

Les concertations sur le dialogue social tombent à l'eau

Publication: Mis à jour:
BENKIRANE
DR
Imprimer

SOCIAL- Comme prévu, le gouvernement a tenu ce mercredi 4 mai une réunion avec les centrales syndicales et le patronat. Aucun accord n’a, toutefois, été trouvé entre les différentes parties concernant le dialogue social.

Selon le journal en ligne Alyaoum24.com, la proposition faite par le gouvernement pour répondre à leurs revendications n’a pas plu aux syndicats. Elle consiste à faire baisser l’impôt sur le revenu (IR) de 2% pendant les quatre prochaines années. N’étant pas du même avis, les syndicats ont plutôt insisté sur la nécessité d’augmenter les salaires des travailleurs, rapporte la même source.

Pour les centrales syndicales, une réduction de l’IR ne permettra qu’une augmentation comprise entre 30 et 240 dirhams sur les salaires. Une mesure relativement “maigre“, ont-elles estimé.

Lors de la réunion d’aujourd’hui, qui a duré près de 3 heures, le gouvernement s’est également intéressé à une ancienne proposition concernant l'augmentation des allocations familiales de 300 dirhams pour les familles de 3 enfants. Il s’agit aussi de revoir à la hausse la bourse octroyée pour les naissances et la pension minimale de retraite.

Les syndicats devront se réunir ce vendredi pour discuter de la proposition de Benkirane et tenter de trouver un compromis avec son gouvernement.

LIRE AUSSI: