Huffpost Maroc mg

Le plaidoyer de Mohamed Hassad en faveur des caïds

Publication: Mis à jour:
HASSAD
Mohamed Hassad défend les agents d'autorité | DR
Imprimer

PARLEMENT - Sommé de s'expliquer sur les récentes agressions et violations de la loi commises par des caïds, le ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad s'est lancé dans un long plaidoyer pour défendre les agents d'autorité, tout en invitant à ne pas généraliser à partir de ce qu'il nomme des "cas isolés."

Présent à la Chambre des représentants, mardi 3 mai, pour répondre aux questions des députés, Mohamed Hassad a, d'abord, évoqué les sanctions prises contre les agents d'autorité reconnus coupables de dépassements ou de violations de la loi.

"Durant les deux précédentes années, 18 conseils de discipline ont été tenus. 70 dossiers ont été étudiés durant ces conseils, qui ont pris 50 sanctions contre les agents d'autorité accusés de dépassements. 10 agents d'autorité ont, par ailleurs, été radiés", a déclaré Mohamed Hassad.

"En 4 ans, 2.600 actes d'agression contre des agents d'autorité ont été enregistrés", a révélé le ministre, indiquant qu'une grande partie de ces agressions "ont été commises lorsque les agents d'autorité intervenaient dans des cas d'occupation du domaine public."

"Il ne s'agit pas de trouver des justifications", a précisé Mohamed Hassad, "mais il est de notre droit d'exprimer notre étonnement quant au préjudice porté aux agents d'autorité, en exploitant des cas isolés sur lesquels, je le répète, nous enquêtons", a-t-il poursuivi.

"Il ne faut pas que 4000 agents d'autorité soient mis dans le même panier. Je tiens à rappeler que la fonction de l'agent d'autorité n'est pas sans contraintes. Les agents d'autorité concèdent beaucoup de sacrifices, sont disponibles 24 heures sur 24 et travaillent 7 jours sur 7", a conclu le ministre.

LIRE AUSSI: