Huffpost Maroc mg

Sans surprise, le groupement GL Events remporte l'appel d'offres pour l'aménagement du site de la COP22

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ENVIRONNEMENT - Comme annoncé jeudi 28 avril par le comité de pilotage de la COP22 lors de la présentation de sa feuille de route, le nom du groupement qui a remporté l'appel d'offres pour l'aménagement et la gestion du village Bab Ighl a été rendu public ce lundi 2 mai. Et c'est sans surprise le groupement GL Events, Capital Events, Rahal et Agence publics qui va aménager le site où devra se dérouler la Conférence internationale sur le climat en novembre à Marrakech.

"Avec l'appui du bureau de l'assistance à la maîtrise d'ouvrage, et suite à de nombreuses réunions à caractère technique et financier, la commission a décidé de retenir définitivement l'offre du groupement GL Events pour un montant de 451 millions de dirhams toutes taxes comprises", indique le comité de pilotage.

Le résultat final de cet appel d'offres a été précédé par plusieurs rebondissements. Alors que les deux groupements concurrents ont été disqualifiés le 25 mars parce qu'ils ne répondaient pas "aux critères d'appréciation du cahier de charges", l'annonce du groupement composé de Capital Events, GL Events Rahal et Agence Publics comme gagnant n'a pas pu se faire directement.

Et pour cause, l'offre financière proposée par le groupement a été jugée "excessive" par le comité d'organisation. "L'offre dépassait largement les estimations que l'Etat a faites pour l'enveloppe dédiée à l'évènement", nous explique une source du comité d'organisation.

Dans le détail, le groupe ayant décroché l'appel d'offre ne pouvait se permettre une enveloppe budgétaire supérieure à 20% des estimations calculées en amont. Seul bémol: revoir cette facture à la baisse ne pouvait se faire en réexaminant l'offre technique du groupement, précise notre interlocuteur, qui souligne que "l'offre technique est à prendre ou à laisser, la loi ne permet pas de la réviser".

Cette offre technique a d'ailleurs été examinée les 6 et 7 avril par le comité d'organisation de la COP ainsi qu'un comité des Nations unies. Le groupement gagnant a présenté une proposition "convaincante" qui a séduit le comité. Son budget élevé s'explique en partie par le fait que GL Events a planché sur un aménagement s'étendant sur 144.00 m2 alors que la superficie minimale recommandée par l'ONU est de 110.000 m2. "Nous avons travaillé pendant douze jours avec le groupement afin de nous approcher de l'estimation financière faite par l'Etat", poursuit le membre du comité d'organisation de la COP22.

Capital Events et ses alliés peuvent donc se réjouir d'avoir éliminé leurs concurrents au premier round, malgré une longue période de négociations pour revoir leur facture à la baisse et décrocher ainsi l'appel d'offres. Ces entreprises ont ainsi réussi à travers leur alliance à construire un dossier qui combine de grands noms locaux comme Rahal à de grands noms de notoriété internationale, à savoir Agence Publics.

Le marché, objet de cet appel d'offres, consiste en la viabilisation et l'aménagement d'un vaste terrain et l'équipement du site de la conférence en matériel technique, électronique, informatique, audiovisuel et de sécurité.

Le site de la conférence est composé de deux espaces distincts, le premier, appelé "Zone Bleue", est placé sous la responsabilité des Nations unies, conformément aux dispositions de l'accord de siège relatif à l'organisation de la COP22.

Le second espace est réservé aux acteurs non-étatiques, aux ONG, aux entreprises privées, aux organisations et institutions étatiques et aux collectivités territoriales. Il abritera également d’autres espaces dédiés aux expositions et à la restauration.

LIRE AUSSI:
Close
La planète se réchauffe? Voici ce qui nous attend
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée