Huffpost Maroc mg

Rien ne va plus entre Boudrika et la FRMF

Publication: Mis à jour:
LKJAA BOUDRIKA
DR
Imprimer

FOOTBALL - Le torchon continue de brûler entre Mohamed Boudrika et la Fédération royale marocaine de football (FRMF).

Dimanche soir, peu après avoir annoncé sa démission de son poste de vice-président de la fédération, Boudrika a fait plusieurs déclarations à la presse nationale, dont Médi1 TV. Des déclarations qui n’ont visiblement pas été du goût du comité d’éthique de la FRMF qui réclame à présent l’ouverture d’une enquête judiciaire.

“En raison de l'importance et la gravité de ces déclarations, et vu que le comité d'éthique ne dispose pas des mécanismes suffisants pour mener les enquêtes nécessaires afin de s’assurer de leur authenticité, il demande à la fédération d’ouvrir une enquête judiciaire à ce sujet“, explique le comité dans un communiqué rendu public cet après-midi par la FRMF.

Said Naciri dans le viseur

Dans ces déclarations, le président du Raja de Casablanca accuse notamment la FRMF d’avoir divulgué un document interne qui concerne les joueurs du club vert. Aussi, selon lui, le président de la Ligue nationale de football professionnel (LNFP), Said Naciri, également à la tête du WAC, programmerait les matchs de la Botola à des dates et lieux qui favorisent plutôt son club, au détriment d’autres.


Mohamed Boudrika n’en est pas resté là. Dans ces mêmes déclarations, le président du Raja menace même de retirer le club casablancais du championnat marocain de football pour dénoncer la situation actuelle de l’arbitrage au Maroc.

Dimanche soir, sur fond de polémique liée aux erreurs d’arbitrage dans le championnat marocain, Mohamed Boudrika a annoncé sa démission de son poste à la FRMF. Dans un communiqué publié sur le site du club, il a évoqué "plusieurs raisons" derrière cette prise de décision, parmi lesquelles des "pratiques malpropres et incompréhensibles" dont serait victime son club.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
ces joueurs qui ont dit non à l’équipe nationale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction