Huffpost Maroc mg

Le président du Raja Boudrika claque la porte de la FRMF

Publication: Mis à jour:
BOUDRIKA
Boudrika démissionne de la FRMF sur fonds de tensions | DR
Imprimer

FOOTBALL- Le président du Raja de Casablanca ne veut plus faire partie du bureau dirigeant de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). Dimanche soir, sur fond de polémique liée aux erreurs d’arbitrage dans le championnat marocain, Mohamed Boudrika a annoncé sa démission du poste de premier vice-président.

Dans un communiqué publié sur le site du club, Boudrika évoque "plusieurs raisons" derrière cette prise de décision, parmi lesquelles des "pratiques malpropres et incompréhensibles" dont serait victime son club. La problématique de l’arbitrage, qui désavantage selon Boudrika le Raja, a également été soulignée dans le texte de sa démission.

Selon lui, cette situation menace la crédibilité du championnat national et de la FRMF. Le président du club casablancais entend ainsi mieux défendre les intérêts du club qu'il dirige. Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, n’a pas encore réagi à la demande de Boudrika.

Cette annonce intervient alors que l’arbitrage fait beaucoup débat au Maroc, notamment sur les réseaux sociaux. Les matchs ayant opposé dimanche soir, le Wydad au Mouloudia club d'Oujda (2-1) au stade de Marrakech, et le Raja à la RSB (1-1), à Berkane, sont notamment dans le collimateur des internautes.

LIRE AUSSI: La FRMF lance une stratégie 2016-2026 pour sauver le football marocain

Close
ces joueurs qui ont dit non à l’équipe nationale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée