Huffpost Maroc mg

Espagne: Le policier qui a tué un Marocain "pensait que c'était un terroriste"

Publication: Mis à jour:
GUARDIA CIVIL SPAIN
Espagne: Le policier qui a tué un Marocain "pensait que c'était un terroriste" | DR
Imprimer

DRAME - L'agent de la Guardia Civil qui a tué de cinq balles dans la tête un conducteur marocain après un incident de la circulation lundi 25 avril près de Madrid aurait subi une "crise psychotique" et cru qu'il était en train "de tuer un terroriste jihadiste", rapporte ce vendredi l'agence espagnole EFE.

"C'est un effet de sa folie, il était convaincu qu'il menait une guerre contre le jihadisme et que tous les arabes étaient jihadistes", a indiqué son avocat. "Il n'était pas en condition et ses fonctions psychologiques étaient sérieusement affectées", a-t-il fait valoir, demandant qu'un rapport psychologique soit établi afin de voir "quelles raisons l'ont amené à commettre cet acte barbare".

L'agent de la Guardia Civil, âgé de 31 ans, ne travaillait pas ce jour-là à cause d'un problème physique. Son avocat a cependant indiqué qu'il souffrait aussi d'un "trouble psychologique grave depuis dix jours", alors qu'il venait de se séparer de sa femme et vivait dans la maison d'un de ses frères mort quelques temps auparavant et avec qui il était "très uni".

A noter que l'agent de la Guardia Civil a été contrôlé positif au cannabis. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'agent aurait eu une altercation avec le conducteur marocain après un accrochage entre leurs voitures. Il aurait ensuite sorti une arme de sa BMW et tiré cinq fois dans la tête du Marocain. Il aurait ensuite remis son arme volontairement aux collègues venus pour l'arrêter.

Le Marocain décédé, âgé de 39 ans, vivait dans la ville d'Illescas, dans la province de Tolède, et avait une femme et deux enfants.

LIRE AUSSI: Un policier espagnol tue un Marocain de cinq balles dans la tête

Close
Melilla, forteresse de l'Europe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée