Huffpost Maroc mg

Hakima El Haite: "L'Afrique peut devenir le creuset de la civilisation décarbonée" (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ÉCOLOGIE - Et si le retard de l'Afrique pouvait permettre au continent d'adopter un modèle de développement plus écologique? C'est ce que pense Hakima El Haité, ministre déléguée chargée de l'Environnement. Présente à Rabat pour une conférence sur l'environnement organisée par le think tank Africa 2025, Mme El Haite a fait part de son espoir de voir l'Afrique prendre sa place dans la lutte pour l'environnement à l'aube de la COP22, la conférence internationale sur le climat organisée à Marrakech en novembre prochain.

Selon la ministre, l'Afrique "concentre beaucoup de vulnérabilités que ce soit sur le plan de développement ou de dégradation de la ressource". Mais c'est justement parce que tout reste à faire sur le continent que les pays africains peuvent emprunter une voie plus écologique: "Il y a énormément de potentialité de développement, nous avons le plus grand réservoir d'énergies renouvelables", a déclaré la ministre.

"Par sa jeunesse, par ses ressources naturelles, par ses gisements, l'Afrique peut devenir demain le creuset de la civilisation décarbonée. Le retard accusé par le continent peut devenir une opportunité de développement pour faire un meilleur choix. Nous pensons que l'Afrique peut être développée par ses hommes, ses femmes, et le renforcement de la coopération entre les différents pays africains". Plus tard, lors de son allocution, Hakima El Haité a illustré ses propos en prenant l'exemple des transports en commun dans la capitale française: "Si vous demandez à Paris de changer tout son parc de bus, ça va lui coûter très cher, et donc nous avons les possibilités et ces choix".

Organisée sous le thème des risques climatiques et des catastrophe naturelles en Afrique, cette conférence a pour but de mettre en avant la position du continent face aux changements climatiques: "C'est la première fois que l'humanité toute entière en prend conscience", a déclaré la ministre MP. Elle est également revenue sur les accords de Paris, qui ont récemment été signés au siège de l'Organisation des nations unies et sur l'importance de la COP22 pour leur mise en application: "On sait que ces phénomènes extrêmes vont aller en s'accélérant si l'accord de Paris n'est pas opérationnalisé".

LIRE AUSSI:
Close
La planète se réchauffe? Voici ce qui nous attend
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée