Huffpost Tunisie mg

La Tunisie réaffirme son indépendance vis-à-vis des Etats-Unis et des pays du Golfe

Publication: Mis à jour:
JHINAOUI
La diplomatie tunisienne réaffirme n'appartenir à aucun axe | Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

INDEPENDANCE - Khemaies Jhinaoui, le ministre des Affaires étrangères, a nié "toute appartenance [de la Tunisie] à un quelconque axe" mardi 26 avril lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée des représentants du peuple.

Revenant sur la polémique née de la qualification de "terroriste" pour le Hezbollah par le Conseil des ministres arabes de l'Intérieur le 2 mars dernier, à laquelle la Tunisie ne s'était pas opposée, le chef de la diplomatie a précisé que ce type de déclarations d'instances arabes "visaient certains actes du parti et ne le [le Hezbollah, NDLR] classe pas organisation terroriste".

L'ombre de l'Arabie saoudite...

Le ministre des Affaires étrangères a ajouté que la Tunisie entretenait de bonnes relations avec tous les pays arabes et de la région, notamment l'Arabie saoudite, le Liban et l'Iran.

Ces propos interviennent à peine plus d'un mois après la fête de l'Indépendance, au cours de laquelle le président de la République Béji Caïd Essebsi avait vivement répondu à ceux - Front populaire en tête - qui doutaient de la réalité de l'indépendance tunisienne face à l'influence prêtée aux Etats du Golfe, notamment l'Arabie saoudite.

... et celle des Etats-Unis

Le ministre a également tenu à dissocier "le mémorandum d’entente signé entre la Tunisie et les Etats-Unis d’Amérique et l’attribution de la qualité d’allié majeur non membre de l’Alliance atlantique (OTAN) à la Tunisie", rapporte la TAP.

Le ministre est revenu sur les rumeurs prêtant aux Etats-Unis le droit de mener des opérations militaires depuis la Tunisie, niant qu'il existe tout accord militaire de ce type entre les deux pays.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.
Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Manifestation en Iran après l'exécution d'un chef religieux chiite
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction