Huffpost Maroc mg

Sahara: Le Maroc s'oppose à toute implication de l'Union africaine à l'ONU

Publication: Mis à jour:
MEZOUAR BENKIMOON
UN Photo/ Mark Garten
Imprimer

DIPLOMATIE - Dans une lettre datée du 24 avril, et signée par le ministre des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar, le Maroc s'oppose à "tout rôle ou implication de l'Union africaine, dans la question du Sahara", et exprime son "rejet le plus ferme" de ce qu'il considère comme des "tentatives répétées d'interférence de l'Union africaine dans l'examen de cette question par le Conseil de sécurité."

La lettre du Maroc au secrétaire général de l'ONU:

Morocco's Letter Opposing African Union's Chissano Speaking to UNSC About Western Sahara by Matthew Russell Lee

La lettre, adressée au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, a été publiée par le fondateur d'Inner City Press Matthew Russell Lee. Elle intervenait au moment où l'Union africaine (UA) a demandé, par la voix de son représentant spécial pour le Sahara Joaquim Chissano, une réunion en formule Arria (rencontres confidentielles et informelles qui permettent aux membres du Conseil de securité d’avoir, à huis clos, de francs échanges).

Durant la réunion, qui s'est tenue le 26 avril, le représentant de l'UA a demandé l’annulation de la décision du Maroc d’expulser les membres de la composante civile et politique de la Minurso, le rétablissement de la Minurso dans la plénitude de son mandat, et l'extension de celui-ci aux droits humains, ainsi que l'organisation d'un référendum d’autodétermination au Sahara.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Manifestation à Rabat pour protester contre les propos de Ban Ki-Moon
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction