Huffpost Maroc mg

Pour Mariano Rajoy, Manchester City-Real Madrid est plus important que la crise politique en Espagne

Publication: Mis à jour:
RAJOY ESPAGNE
Mariano Rajoy a abrégé une conférence de presse pour regarder Manchester City- Real Madrid | AFP
Imprimer

ESPAGNE - Quand on est supporteur du Real Madrid, pas question de louper la demi-finale de la Ligue des champions de football contre Manchester City. Même si on s'appelle Mariano Rajoy, que l'on est chef du gouvernement en pleine crise politique, que l'on sort d'un entretien avec le roi Felipe VI et que de nouvelles élections législatives sont sur le point d'être annoncées. Et tant pis si l'on est en pleine conférence de presse.

Alors qu'il avait commencé à répondre aux journalistes, l'actuel premier ministre espagnol a abrégé cette conférence mardi 26 avril. D'un geste, il a regardé sa montre, s'inquiétant de l'heure tardive et quittant précipitamment la pièce.

Cette photo fait ce mercredi la une de plusieurs quotidiens dont El Pais qui note l'incapacité des partis politiques à former un gouvernement après les législatives de fin 2015. Ni le Partido popular de Rajoy ni les socialistes n'ont obtenu suffisamment de députés pour former une coalition. Et la décision de Podemos de refuser un accord avec les socialistes et les centristes de Ciudadanos a définitivement fermé la porte à une sortie de crise.

En conséquence, le roi a convoqué de nouvelles élections pour le 26 juin pour tenter de mettre fin à la crise politique qui secoue le pays depuis près de quatre mois.

LIRE AUSSI: