Huffpost Maroc mg

Inwi est sur le point de proposer une application d'appels par Internet

Publication: Mis à jour:
VOIP
Inwi pourrait bientôt consoler les déçus du blocage de la VoIP | Anatolii Babii
Imprimer

TÉLÉCOMS - Voici une nouvelle qui devrait consoler les déçus du blocage de la VoIP. Inwi travaille actuellement sur une plate-forme d'appels via Internet, selon les informations du HuffPost Maroc. Cette application devrait représenter une alternative aux clients des télécoms, déçus du blocage des appels via VoIP au Maroc depuis 113 jours, sur décision de l'Agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT). Un choix qui a entrainé, depuis, le blocage des appels via Skype, WhatsApp, Viber, ainsi que l'ensemble des applications utilisant cette technologie.

A l'heure qu'il est, on ignore si cette solution proposée par l'opérateur téléphonique marocain sera gratuite ou payante et si elle utilisera la technologie VoIP ou optera pour une technologie alternative. Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'elle permettra aux clients d'Inwi d'effectuer des appels téléphoniques via Internet en passant une plate-forme spécifique.

Contacté par la rédaction, un responsable Inwi a estimé qu'il "était trop tôt pour en parler". Notre interlocuteur a néanmoins confirmé que "l'opérateur téléphonique est en train de développer une solution alternative au blocage de la VoIP, mais que cela pourrait prendre du temps, avant de parvenir à une solution légale au regard de l'ANRT", justifiant cela par "les évolutions constantes du secteur ainsi que les contraintes" imposées par le gendarme des télécoms.

Un rebondissement attendu

L'alternative sur laquelle planche Inwi actuellement est des plus prévisibles. En effet, plusieurs opérateurs téléphoniques dans le monde ont franchi le pas afin de proposer des forfaits spécifiques à la VoIP ou encore des plate-formes dédiées à cet effet. L'argument économique, avancé par l'ANRT afin de justifier le blocage, pourrait être compensé par la création de solutions à bas coût dont le client pourrait s'acquitter afin de pouvoir bénéficier des appels sur Internet.

Mais alors que les opérateurs marocains font un pas en arrière en bloquant les appels par Internet et en préparant des solutions (sûrement) payantes, d'autres pays africains concourrent désormais pour obtenir des licences qui excluent... la voix classique et n'incluent qu'Internet.

LIRE AUSSI:
Close
Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée