Huffpost Algeria mg

JO 2016: l'Algérie espère ramener 5 médailles de Rio

Publication: Mis à jour:
BERRAF
Archives
Imprimer

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, a réitéré mardi que l'Algérie espérait moissonner 5 médailles aux jeux Olympiques 2016, prévus du 5 au 21 août à Rio de Janeiro au Brésil.

"Nous avons discuté avec les responsables de nos différentes disciplines sportives, qualifiées pour ces JO, et nous pensons pouvoir ramener 5 médailles", a indiqué Berraf lors d'une conférence de presse à Alger relayée par l'Agence de presse Algérienne (APS).

Le président du COA n'a, toutefois pas, pas spécifié la nature de l'alliage convoité, s'il s'agissait de médailles d'or, d'argent ou de bronze, mais d'après lui, "le principal objectif" est avant tout de "donner une bonne image de l'Algérie, et pas uniquement sur les terrains de compétition".

Pour Berraf, "le comportement" des athlètes algériens à Rio sera en effet "tout aussi important en dehors des terrains", affirmant que "l'Algérie n'a que faire de la médaille d'un athlète qui donne une mauvaise image de son pays".

A 100 jours du coup d'envoi des JO-2016, l'Algérie compte provisoirement 44 qualifiés, dont la sélection U23 de football et ses 18 joueurs, mais elle ne désespère pas de qualifier d'autres athlètes au cours des prochaines semaines, notamment, en athlétisme et en haltérophilie.

31 millards de centimes pour la préparation des athlètes qualifiés aux JO de Rio

Les athlètes algériens qualifiés pour les JO bénéficieront d'un budget global de 31 milliards de centimes pour préparer "convenablement" cet événement planétaire et "augmenter leurs chances de performances", a indiqué encore Mustapha Berraf.

"Le budget global pour préparer les JO de Rio est de 31 milliards de centimes", a-t-il déclaré en conférence de presse, ajoutant que "15 milliards de centimes ont déjà été dépensés" dans cette perspective.

A 100 jours du coup d'envoi des JO-2016, prévus du 5 au 21 août au Brésil, l'Algérie compte provisoirement 44 qualifiés, dont la sélection U23 de football et ses 18 joueurs.

Le président du COA a affirmé dans ce registre que "plusieurs autres athlètes algériens vont essayer de se qualifier" pour ces JO "au cours des prochaines semaines", notamment en athlétisme et en haltérophilie.

Outre les importants moyens financiers mis à la disposition des athlètes pour les aider à bien préparer les prochaines Olympiades, Berraf a attiré l'attention sur les "efforts" du COA pour faire venir "un grand nombre de compétences étrangères, dans pratiquement la quasi-totalité des disciplines sportives" avec l'objectif de parfaire encore plus la préparation des athlètes algériens.

"Mis à part le handball, drivé par un sélectionneur algérien en locurence, Salah Bouchekriou, pratiquement toutes les autres disciplines comptent au moins un technicien étranger parmi leur staff".

Des compétences censées augmenter encore plus les chances de performances des athlètes algériens lors des prochaines Olympiades.

Mais d'après le président du COA, "le plus important" est de donner une "bonne image globale" de l'Algérie, même en dehors des terrains de compétition.

"Le comportement de nos athlètes en dehors du terrain est tout aussi important que leur rendement sur le terrain. L'Algérie n'a que faire de la médaille d'un athlète qui donne une mauvaise image de son pays", selon lui.

Les athlètes algériens qualifiés pour les prochaines Olympiades, indiquera le même responsable, se présenteront à Rio 4 ou 5 jours avant le début de la compétition" pour mieux s'adapter au climat local.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.