Huffpost Maroc mg

26 avril 1860: La fin de la guerre entre le Maroc et l'Espagne

Publication: Mis à jour:
GUERRE DE TETOUAN
26 avril 1860: La fin de la guerre entre le Maroc et l'Espagne | DR
Imprimer

ANNIVERSAIRE - Salvador Dali l'avait immortalisée dans une de ses toiles. La bataille de Tétouan marque le point d'orgue du conflit armé entre le Maroc et l'Espagne, qui a lieu d'octobre 1859 au 26 avril 1860.

Cette guerre coloniale menée par l'Espagne mobilise des dizaines de milliers de soldats des deux côtes du détroit de Gibraltar. Cette épisode de l'histoire marocaine, nommée "Guerre d'Afrique", se solde par la défaite de l'empire chérifien, à l'époque gouverné par le sultan Mohammed IV. Il débute suite à une escalade de la tension entre les deux pays.

En août 1859, les espagnols installent des fortifications à l'extérieur de Sebta. Ces derniers hissent leurs armes nationales, ce qui est vécu comme une provocation par les tribus locales qui sont passées à l'attaque. L'Espagne accuse les soldats marocains d'avoir laissé passé les assaillants, ce qui est réfuté par le Maroc. Plusieurs attaques ont lieu et l'Espagne, qui exige des réparations, laisse un délai au Maroc pour laver ce qu'elle considère comme un affront.

Entre temps, le sultan Abderrahmane ben Hicham meurt et laisse sa place à son fils Mohammed ben Abderrahmane. Par conséquent, le délai est rallongé afin de permettre au nouveau dirigeant de gérer la transition et de s'installer au pouvoir. Au final, le sultan refuse les demandes des espagnols, qui ont entre temps exigé une portion de territoire supplémentaire. La guerre est déclarée.

Le 26 avril, le Maroc s'avoue vaincu par la supériorité militaire de l'Espagne. C'est la signature du traité de Wad-Ras, qui est logiquement très favorable aux vainqueurs. Les Espagnols obtiennent ainsi le paiement de 400 millions de réals (monnaie de l'empire colonial), des accords commerciaux, mais surtout l'agrandissement des territoires de Sebta et de Melilla, ainsi que le droit d'établir une colonie dans le sud-oust du Maroc, à Ifni, afin d'y établir un comptoir de pêche.

LIRE AUSSI: Une exposition de tableaux dévoile un pan de l'histoire du Maroc

Close
Les oeuvres d'artistes marocains mises aux enchères
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée