Huffpost Maroc mg

Démission en direct d'un parlementaire du PAM, Benkirane répond (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

POLITIQUE - Lors de la séance de questions orales sur la politique générale du gouvernement, qui s'est tenue mardi 26 avril à partir de 14 heures à la Chambre des représentants, en présence du Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, le député Mohamed Chrourou, élu sous les couleurs du Parti authenticité et modernité (PAM), a annoncé sa démission en direct, suite à un accident qui a eu lieu dans la ville d'Oulmès.

L'accident a fait six morts et 14 blessées. En raison de l'absence de matériel médical adéquat dans l'hôpital d'Oulmès, les victimes ont dû être transportées en ambulance jusqu'à Rabat. Soit un trajet de sept heures.

"Pourquoi n'avez-vous pas rendu visite aux victimes? Pourquoi l'un de vos ministres ne l'a-t-il pas fait? S'agit-il de citoyens de seconde zone? Et pourquoi n'avez-vous pas fait appel à un hélicoptère médicalisé?", s'est interrogé Mohamed Chrourou.

Le député a aussi rappelé que "l'ancienne ministre de la Santé (Yasmina Baddou ndlr) comme l'actuel ministre ont promis, à maintes reprises, de régler le problème de l'hôpital dans les plus proches délais. Les plus proches délais, c'est dix, vingt ou trente ans?"

Mohamed Chrourou déclare, par la suite, "avoir dit à maintes reprises aux citoyens que ce problème sera réglé. Cela n'a pas été le cas. Vu que vos ministres n'assument pas leurs responsabilités, j'assume la mienne, en tant que député de la nation. Je ne peux continuer de mentir aux gens, en leur assurant que leurs problèmes seront résolus, alors que ce ne sera pas le cas. C'est la raison pour laquelle je présente ma démission."

Quelques minutes plus tard, le Chef du gouvernement Abdelilah Benkirane rebondira sur l'annonce de la démission du député. S'adressant aux membres du groupe parlementaire du Parti authenticité et modernité (PAM), Abdelilah Benkirane a déclaré: "si vous êtes d'accord avec lui, pourquoi ne démissionnez-vous pas tous, histoire de nous épargner la peine de vous voir ici?".

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Le Congrès du PAM en images (24 janvier 2015)
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction