Huffpost Maroc mg

Des chercheurs ont trouvé un "traitement universel" des allergies chez les souris

Publication: Mis à jour:
ALLERGIE POLLENS
Des chercheurs ont trouvé un "traitement universel" des allergies chez les souris | Shutterstock
Imprimer

SANTÉ - Pour vous, l'arrivée du printemps est synonyme du retour des pollens et des allergies? Et en plus de ça, vous ne pouvez pas manger d'oeufs ou de produits laitiers? Ne perdez pas espoir, car des chercheurs espèrent avoir trouvé un "traitement universel" et définitif contre toutes les allergies, rapporte Science Alert.

Des scientifiques de l'université américaine Northwestern ont réussi à en finir avec les allergies de souris grâce à une nanoparticule.

Si vous êtes allergique à quelque chose, c'est à cause d'un dysfonctionnement du système immunitaire, qui considère un élément pourtant inoffensif (comme le pollen) comme nuisible au corps humain et déclenche donc une réaction.

Un cheval de Troie biologique

Plutôt que de chercher à contrôler cette réaction, les chercheurs expliquent, dans leur étude publiée le 18 avril dans la revue Pnas, avoir utilisé une astuce pour passer ce "barrage" immunitaire. Comment? En intégrant la molécule source de l'allergie dans une nanoparticule bien spécifique qui sert ainsi de "mule". Ici, les chercheurs ont travaillé avec la molécule d'oeuf et des souris y étant allergiques.

En injectant cela dans le corps de souris, l'allergène n'est pas détecté par le système de défense. Ensuite, les nanoparticules sont détruites par les "macrophages", des cellules nettoyeuses présentes dans le corps à la recherche de débris dans le système sanguin à filtrer. "Ces cellules 'aspirateurs' présentent alors l'allergène restant au système immunitaire en lui disant "pas de problème, sa présence est normale", précise Stephen Miller, un des auteurs des travaux.

Ainsi, le système immunitaire ne fait plus attention à l'allergène, et ce même quand la souris y est re-exposée. "C'est un traitement universel. En fonction de l'allergie que vous voulez éliminer, vous pouvez charger dans la nanoparticule du pollen ou une protéine de cacahuète", précise Stephen Miller.

Vers des tests sur des humains?

"Ces découvertes représentent une nouvelle manière, efficace et sûre, de traiter sur le long terme et potentiellement de 'guérir' les patients", affirme même le chercheur.

Mais la route est longue avant que les personnes allergiques puissent bénéficier de ce traitement, précise Science Alert. L'équipe à l'origine de l'étude souhaite réaliser de nouveaux tests sur d'autres souris pour confirmer ces résultats, notamment pour valider le fait que la méthode fonctionne avec tous les allergènes. Si cela fonctionne, des tests sur les humains pourraient avoir lieu.

LIRE AUSSI: 7 astuces pour laisser ses allergies aux pollens en dehors de la maison

Close
6 remèdes naturels pour calmer ses allergies
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée