Huffpost Maroc mg

Piégé dans une caméra cachée à Casablanca, Steven Seagal frappe un acteur égyptien

Publication: Mis à jour:
SEAGAL RAMEZ
Facebook/Pixlr
Imprimer

CASABLANCA - Steven Seagal a réveillé le Badr Hari qui sommeillait en lui. La star américaine a été piégée dans une caméra cachée lors de son passage à Casablanca il y a deux semaines. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'acteur de "Piège en haute mer" n'aime pas les farces.

Alors qu'il était présent lors de la 20ème édition de Caftan 2016 à Marrakech le 17 avril dernier, l'expert en arts martiaux a fait escale à Casablanca où il a fait l'objet d'une caméra cachée orchestrée par l'acteur égyptien Ramez Galal pour les besoins de son émission "Ramez joue avec le feu", où il piège les stars.

Le farceur égyptien, en tournage au Maroc pour son émission qui sera diffusée pendant le mois de ramadan, a littéralement joué avec le feu en faisant croire à Steven Seagal que le Twin Center (dans lequel il se trouvait lors des faits), était entrain de prendre feu. Ni une, ni deux Ramez Galal fait semblant d'appeler les secours et se met dans la peau d'un pompier.

Le présentateur de l'émission s'est clairement attaqué à la mauvaise personne. Une fois la supercherie découverte, la situation a rapidement tourné au vinaigre. Visiblement très affecté par cette blague, Steven Seagal a laissé exploser sa colère et s'en est pris violemment à Ramez en le frappant jusqu’à ce qu'il en perde conscience et qu'il soit transporté à l'hôpital, rapporte la presse égyptienne.

Ce n'est pas la première fois que l'acteur égyptien s'attire les foudres d'une personnalité. En juin 2015, la star américaine Paris Hilton avait déjà fait les frais de sa caméra cachée. Ramez lui avait fait croire à un faux crash d'avion alors qu'elle s'envolait vers Dubai. Paris Hilton, au bord de la crise cardiaque, avait opté pour des poursuites judiciaires.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les bad boys marocains
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction