Huffpost Algeria mg

La reine Rania de Jordanie réclame à Lesbos des routes plus sûres pour les réfugiés

Publication: Mis à jour:
QUEEN RANIA
Queen Rania of Jordan (C) is welcomed by refugees and migrants during her visit at the Kara Tepe refugee camp on the island of Lesbos, Greece April 25, 2016. REUTERS/Alkis Konstantinidis | Alkis Konstantinidis / Reuters
Imprimer

La reine Rania de Jordanie, dont le pays accueille des centaines de milliers de réfugiés syriens, a réclamé lundi sur l'île grecque de Lesbos des routes plus sûres pour ceux qui souhaitent se rendre en Europe, après le récent accord controversé UE-Turquie.

De nombreuses organisations humanitaires ont exprimé leur inquiétude profonde sur l'accord UE-Turquie (...) Je pense que la grave inquiétude est que beaucoup des réfugiés vont continuer par désespoir à rechercher la sécurité et la protection en cherchant de nouvelles routes encore plus dangereuses, et déjà nous sommes témoins de l'expansion de routes alternatives en Europe. Donc il est absolument crucial pour nous de chercher des alternatives légales, et des routes plus sûres (...) vers l'Europe et les zones de sécurité a déclaré la reine.

Elle a visité pendant une heure le camp ouvert de Kara Tepe. Celui-ci héberge 950 migrants et réfugiés, dont 600 arrivés à partir du 20 mars, date d'entrée en vigueur de l'accord qui prévoit le renvoi général en Turquie des nouveaux arrivants.

La reine de Jordanie, très investie dans les causes de l'éducation, de la santé et des droits des femmes, a été accueillie dans le camp avec enthousiasme par les réfugiés, notamment des femmes, manifestement contents de pouvoir s'exprimer dans leur langue.

En écoutant les histoires d'aujourd'hui et en rencontrant un grand nombre de réfugiés, je pense qu'il est impossible de vraiment comprendre l'ampleur de cette crise tant que vous n'y êtes pas confrontés, face à face, a-t-elle remarqué.

Cette crise exceptionnelle demande une réponse exceptionnelle (...) qui repose sur le partage du poids de cette crise et non sur le déplacement de cette charge, a-t-elle ajouté devant la presse, s'exprimant depuis une estrade décorée de dessins d'enfants du camp.

La responsabilité de cette crise ne peut pas être définie par la géographie. Et je crois que nous devons ramener l'humanité et la compassion dans le débat. Parce qu'en fin de compte (...) ce n'est pas d'accords mais de dignité humaine qu'il est question.

La Grèce a actuellement 54.000 migrants sur son territoire, dont environ 8.000 arrivés depuis le 20 mars.

La visite de la reine Rania, organisée par l'ONG International Rescue committee (IRC), intervient dix jours après une visite de solidarité du pape François, qui a envoyé un message de soutien aux réfugiés au monde entier en ramenant au Vatican 12 Syriens musulmans venus du camp de Kara Tepe.

Première porte d'entrée dans l'UE et symbole d'accueil pour des centaines de milliers de réfugiés depuis le début de l'exode en 2015, Lesbos a déjà accueilli plusieurs personnalités d'envergure internationale, les actrices américaines Angelina Jolie et Susan Sarandon, et le maître chinois de l'art contemporain Ai Weiwei.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.