Huffpost Algeria mg

La cinémathèque d'Alger rend hommage à Roger Hanin

Publication: Mis à jour:
ROGER HANIN
AFP
Imprimer

Une rétrospective cinématographique dédiée au défunt acteur, réalisateur et comédien français né en Algérie, Roger Hanin, a été inaugurée le 23 avril à la cinémathèque d’Alger.

Organisé par l’Institut français d’Alger, cet hommage, rapporte l'Agence de presse algérienne (APS), a été inauguré en présence de l’ambassadeur de France en Algérie, Bernard Emié, du directeur de la cinémathèque algérienne, Lyes Semiane, et de la fille de l’acteur disparu en février 2015, Isabelle Hanin.

S’exprimant avant la projection du film "Soleil" réalisé par le défunt, Isabelle Hanin a qualifié ce film de l’oeuvre "la plus personnelle" de son père, et dans laquelle il a mis en scène"son enfance pauvre mais heureuse" dans la capitale algérienne.

Isabelle Hanin a également évoqué l'"engagement tant politique que sociétal contre toutes formes de discrimination" de son père qui trouve, a-t-elle expliqué, "son origine dans son enfance et son adolescence" à Alger et dans "l’antisémitisme" dont il été victime durant la seconde guerre mondiale.

Sorti en 1997, "Soleil" est le dernier film réalisé par Roger Hanin. Il y revient notamment sur son enfance algéroise en rendant hommage à sa mère, incarnée à l’écran par la grande actrice italienne Sophia Loren.

Cinq autres films dont "Train d’enfer" (1984) et le "Grand pardon" (1982) ainsi qu’une pièce de théâtre seront diffusés à la cinémathèque d’Alger et à l’Institut français à l’occasion de cette rétrospective qui se tient jusqu’au 26 avril.

Une exposition de photos des plus célèbres rôles de Roger Hanin est également visible dans le hall de la cinémathèque.

Né le 20 octobre 1925 à Bab El Oued, Roger Hanin avait fait ses débuts dans le cinéma dans les années 1950. A la même époque Roger Hanin faisait également carrière dans le 4e art où il s'est fait connaître en 1951 dans la pièce "Vogue la galère", avant de quitter le théâtre plus de 50 ans plus tard avec une quarantaine de pièces et de tournées à son actif.

Après une filmographie très riche, plus de quatre-vingt oeuvres en près de 45 ans de carrière, Roger Hanin incarne, à la télévision en 1989, le rôle du commissaire Navarro, une série télévisée qui a duré près de 20 ans.

Outre son talent de comédien, Roger Hanin avait également fait parler de lui en tant que romancier dès les années 1980 avec la publication de "L'ours en lambeaux" qui sera suivi de dix autre oeuvres littéraires de fiction.

En 2000, rappelle l'APS, l'acteur avait reçu la Médaille de l'ordre du mérite national au rang de "Achir" des mains du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors d'un hommage qui lui avait été rendu.

Roger Hanin repose, selon ses dernières volontés, au cimetière judéo-chrétien de Bologhine à Alger.

LIRE AUSSI: Roger Hanin sera enterré à Alger, sa ville natale, l'avion de Bouteflika mis à disposition pour rapatrier la dépouille

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les films de Roger Hanin avant Navarro et la TV
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction