A dos de mules, ils vont traverser la vallée de Dadès pour offrir des soins

Publication: Mis à jour:
MEDECINS
A dos de mules, ils vont sillonner le Haut Atlas pour offrir des soins | DR
Imprimer

SANTÉ - "Les régions reculées peinent à avoir accès aux soins et ne bénéficient donc peu de ce système (de santé, ndlr). L'hôpital le plus proche de la vallée du Dadès se situe à 50 kilomètres." Partant de ce constat, Jérémie Tirions, un infirmier suisse de 30 ans, a eu l'idée de lancer le projet "Amoddou", qui signifie "caravane" en berbère.

Le concept? Un médecin, un pédiatre, une sage-femme et cinq infirmiers d'origine franco-suisse vont sillonner la vallée du Dadès, située dans le Haut Atlas, à dos de mules afin d'offrir des soins et des formations aux habitants de cette zone enclavée, rapporte La tribune de Genève.

Au programme, des consultations gratuites dispensées dans plusieurs endroits de cette région, une formation à l'adresse des adultes sur les soins postnataux ainsi que les maladies sexuellement transmissibles et l'alimentation. Et pour les enfants, une sensibilisation sur l'hygiène buccale.

Mais pourquoi donc ces volontaires ont décidé de faire leur tournée à dos de mules? "Les mules nous permettent une approche moins agressive, plus discrète, plus crédible et plus écologique aussi", répond Lara Martinez, médecin qui participe à l'opération "Amadou".

Pour mener à bien leur projet, l'équipe a besoin de quelque 15.000 francs, soit près de 150.000 dirhams. Une somme qu'ils comptent récolter auprès de donateurs et entreprises privées.

Close
Étudiants en médecine et gardiens de voitures
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
LIRE AUSSI: