Tunisie: "Mettez du rouge" ou quand les hommes tunisiens se mobilisent aussi contre la violence faite aux femmes

Publication: Mis à jour:
Imprimer

"Mettez du rouge" n'est pas un slogan publicitaire pour rouge à lèvres mais une campagne faite par les hommes pour dénoncer les violences faites aux femmes sur les réseaux sociaux à l'approche du 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

ahmed

Cette campagne internationale a pour slogan: "Je suis un homme. Si une femme est agressée devant moi, je m'engage à prendre sa défense". Initiée depuis 2013 en France par l’agence Alice au Bureau, pour la première fois, elle s'étend jusqu'en Tunisie.

Un événement a même été créé pour inviter les hommes tunisiens à participer à la campagne du 8 mars en prenant des photos sous l’œil du photographe tunisien Karim Kamoun.

Certains ont commencé à poster leurs photos sur Facebook et font le buzz dans un pays où la violence est la première cause de mortalité pour les femmes de 16-44 ans.

Plus de la moitié des femmes sont victimes de toutes sortes de violences dans l’espace public en Tunisie, a alerté l'enquête nationale menée conjointement par le CREDIF (Centre de recherches, d’études, de documentation et d’information sur les femmes) et l’ONU-femmes sur la violence fondée sur le genre dans l’espace public en Tunisie, rendue publique le 2 mars.

LIRE AUSSI: Tunisie: Violence morale, viol conjugal... les violences à l'égard des femmes sont bien ancrées dans la société

Les résultats de cette enquête corroborent avec une étude faite par l'Institut national démocratique pour les Affaires internationales (NDI) en 2015 sur la violence faite aux femmes en Tunisie, auprès d'un échantillon de 1.527 de 16 ans et plus. Elle a révélé que 23% des Tunisiennes disent avoir été victimes de violences, principalement d'ordre "psychologique et verbal" (80%) mais aussi physique (40%). Plus de la moitié ont lieu dans le cadre familial (53%).

81% des victimes déclarent ne pas avoir porté plainte après ces violences, lesquelles touchent principalement les divorcées (57%).

Close
Mettez du Rouge
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée


LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Des chiffres accablants sur la situation de la femme Tunisienne
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction