Un entrepreneur marocain lance une nouvelle opération pour dénoncer le blocage de la VoIP au Maroc

Publication: Mis à jour:
WHATSAPP
VoIP Down: Un nouveau moyen de protester contre le blocage de la VoIP au Maroc |
Imprimer

TÉLÉCOMS - La protestation contre le blocage des appels via VoIP (voix sur IP) s'organise. Après avoir dénoncé massivement sur les réseaux sociaux cette décision prise par l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) à coups de tweets et de pétitions, les internautes poursuivent leur fronde.

Un nouveau site, VoIP Down, a été lancé par l'entrepreneur marocain Zak El Fassi afin d'organiser cette indignation générale et lui donner plus d'écho, au delà du buzz qui a suivi l'annonce de l'interdiction. Le concept? Encourager les blogs et autres portails marocains à intégrer un compteur en bas de leurs pages afin de rappeler le nombre de jours passés depuis le maintien du blocage de la VoIP au Maroc, en rajoutant un script sur leurs pages, à l'image de celui utilisé par Google Analytics.

voip down

Une démarche qui commence à prendre de l'ampleur puisqu'une dizaine de pages web ont déjà rejoint cette manifestation virtuelle, parmi lesquelles le site spécialisé dans l'information légère We love buzz ainsi que le leader de l'hébergement web à l'échelle nationale Genious.

"Le but de cette opération est de minimiser la dissipation de l'information qui pourrait tomber aux oubliettes après quelques jours", nous explique Zak El Fassi, fondateur du site spécialisé dans le recrutement Job Finder et ex ingénieur chez Google. Pour lui, le buzz est une déferlante qui s'estompe très vite. "C'est aussi l'occasion de montrer que l'ensemble de la sphère web marocaine est solidaire et dénonce cette censure", rajoute-t-il.

Avec l'opération VoIP Down, Zak El Fassi veut également fournir un "relais média" via la rubrique "Liens" du site qui compile plusieurs articles de presse sur le sujet. "Nous espérons qu'à travers cette opération, les décideurs prendront conscience de l'ampleur des conséquences de ce bloquage", conclut le jeune entrepreneur.

Close
Ces applications 100% marocaines dont vous ne pourrez plus vous passer
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
LIRE AUSSI: