Pour Tariq Ramadan, "Hollande est un Bush version française"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

TERRORISME – Dans une vidéo intitulée "Paris, la double déroute", l’islamologue suisse Tariq Ramadan commente les attentats meurtriers du 13 novembre, qui ont fait 129 morts et 352 blessés. Après avoir condamné ces actes terroristes, l'universitaire et écrivain s’en prend aux "politiques françaises et européennes" vis-à-vis de la communauté musulmane.

Le problème est dans "la justice sociale"

"On retrouve les mêmes discours, on a l’impression que, depuis trente ans, rien ne change en France ou en Europe", souligne Tariq Ramadan. Pour lui, le problème ne réside pas dans l'intégration mais "dans la justice sociale, le discours et le climat entretenu en Occident et en France en particulier, sur cette suspicion d’appartenance réelle", répond. Car pour le spécialiste, "ces jeunes (qui ont organisé et exécuté les attentats, ndlr) ne sont même pas attachés aux mosquées". Tariq Ramadan rappelle par la même occasion l’existence d’un discours "majoritaire et fondé dans la tradition musulmane qui rejette ces lectures marginales et extrémistes".

LIRE AUSSI: Attentats de Paris: Les internautes rendent hommage au Marocain décédé


"Vous avez ethnicisé, islamisé et complètement déporté le problème", accuse celui qui estime que "la France n’a pas de politique internationale, si ce n’est de suivre les Etats-Unis". Tariq Ramadan va jusqu’à comparer le discours du président français à celui de Bush prononcé au lendemain des attentats du 11 septembre 2001. Dans son allocution au lendemain des évènements tragiques de Paris, "Hollande était Bush, version française".

L’Occident soutient les dictatures arabes

"Vous avez soutenu parfois les pires dictateurs, jusqu’à Benali et vous le savez, ou encore les Etats du Golfe qui ont l’argent qui vous font taire", affirme Tariq Ramadan, qui s'interroge: "En l’occurrence, vous donnez des leçons à qui?".

Le professeur suisse d’origine égyptienne accuse les Etats européens d’être "les alliés objectifs des extrémistes" et estime que "la laïcité devrait être appliquée à tous les citoyens, musulmans compris". En guise de conclusion, Ramadan exprime son avis sur les nouvelles politiques sécuritaires au lendemain des attentats de Paris, les qualifiant de "dangereuses".

Close
Les hommages sur les lieux des attentats à Paris
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

LIRE AUSSI:Attentats de Paris: Les Marocains expriment leur solidarité